• Accueil

    333554signature

     

     

    Un nouveau sondage favorable à l’euthanasie a été dévoilé. Il s’agit d’une étude publiée ce vendredi par le magazine VSD et réalisée par l’institut Harris Interactive. 92% des personnes interrogées se disent favorables à une loi autorisant l’euthanasie active pour les patients atteints de maladies incurables. Parmi elles, 54 % d’entre elles veulent que l’euthanasie soit liée à « l’existence de douleurs que la médecine ne peut plus soulager ». Confrontés à une telle situation, 83 % des Français demanderaient un recours à l’euthanasie pour eux-mêmes.

     

    L’EUTHANASIE, ou l’assassinat déguisé sous des raisons « humanistes »,

    par Michelle d’Astier de la Vigerie

     

    Quand j’ai entendu ces chiffres, j’ai été épouvantée.

    Exactement comme ce fut le cas pour légiférer en faveur de l’avortement, l’opinion publique a été longuement préparée par la mise en exergue de quelques cas dramatiques. À l’époque, on proclamait que l’avortement resterait l’exception, que n’auraient recours à l’avortement que des femmes dans des situations dramatiques. Il n’a pas fallu dix ans pour qu’il y ait plus de 230.000 avortements en France par an, et que, peu de temps après, la Sécurité Sociale les rembourse, comme si le fait de jeter volontairement son enfant à la poubelle était une maladie et non un meurtre.

    Combien a-t-on tué d’enfants depuis 30 ans ? Bien plus que la Shoah … Bien plus qu’Hitler….

    Et maintenant, au tour des vieux jugés inutiles, comme les enfants. Car ne nous y trompons pas, la façade d’humanisme et de « droit de mourir dans la dignité » prépare tout autre chose : le moyen de supprimer les personnes devenues inutiles économiquement, et qui pèsent lourd sur le budget de la Sécurité Sociale et des caisses de retraite.

    Et le moyen d’envoyer en enfer des personnes qui, à cause de leur souffrance même, auraient eu une chance de se convertir avant qu’il soit trop tard.

    Je sais ce dont je parle, ayant vécu cela au sein de ma famille. Oh ! Tout le monde voulait qu’un de mes proches puisse partir « sereinement » alors que les souffrances du cancer atteignaient leur paroxysme. Un certain weekend, certains membres de la famille, convaincus d’être « bons », s’étaient démenés pour obtenir de la morphine à haute dose. Mais moi, je priais pour que ce proche ne meure pas avant qu’il ait eu le temps de rencontrer son Sauveur. Le dimanche soir, alors qu’il était dans le coma – grâce aux pilules de morphine- depuis plusieurs heures, moi étant en mission pour Jésus à des centaines de Km de là (mais dans l’intercession !), ce proche est sorti presque miraculeusement de son inconscience. On lui a aussitôt tendu diverses pilules, dont la pilule de morphine qu’il ignorait qu’on lui administrait « pour son bien »- De fait, pour l’euthanasier « en douceur ». Pris d’une autorité surnaturelle, vu son état de faiblesse, il s’est écrié d’une voix forte :

    - Je ne veux pas de cette pilule ; elle me donne la mort !

    Cette voix autoritaire a paralysé tout le monde, on a retiré la morphine des médicaments…

    Le lendemain, il avait retrouvé assez de lucidité pour pouvoir parler et écouter quand je suis arrivée… Une demi-heure plus tard, je pouvais le conduire au Seigneur.

    Il s’est éteint paisiblement cinq jours plus tard, alors que toute souffrance avait disparu… sans qu’on ait besoin de morphine ! Il est une chose que je sais : sans ces mois de souffrance, jamais il n’aurait plié le genou devant le Seigneur. Dieu ne fait jamais rien d’inutile !

    Job 36:15 Mais Dieu sauve le malheureux dans sa misère, Et c’est par la souffrance qu’il l’avertit.

    Oui, ce qui se prépare sur notre pays, c’est terrifiant, et Jésus nous en a avertis comme un des signes des derniers temps :

    Marc 13:12 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

    Nous avons tué nos enfants par millions. Nos enfants vont se soulever contre nous et nous mettre à mort, par millions, puisqu’on leur a démontré que la vie n’était d’aucune valeur, et puisque nous avons mis à la poubelle et dans l’incinérateur, sans état d’âme, leurs frères et sœurs.

    Eux, les survivants, vont se voir contraints de travailler jusqu’à soixante-dix ans ou plus, pour porter une génération d’égoïstes qui a voulu sa retraite à 60 ans, sans se soucier du poids que cela représenterait pour la génération suivante, et qui s’est en sus débarrassé des enfants qui pouvaient aliéner un peu de sa liberté… ces mêmes enfants qui auraient pu travailler pour porter leurs aînés ne sont même pas dans les cimetières : on les a jetés au feu ! Exactement comme les Cananéens qui jetaient leurs enfants dans le feu de Moloch pour « agrandir leur territoire ».

    Le plus étonnant, c’est que cette génération, aveugle, qui va être assassinée par ses propres enfants, est justement celle qui veut légiférer sur l’euthanasie. Quoique, dans ces 92 %, il y a sans doute bien des jeunes qui prévoient l’avenir et, plus ou moins consciemment, veulent se donner les moyens de ne pas être asphyxiés par le poids économique grandissant des vieux !

    Que feront-ils, ces vieux, affaiblis par l’âge et/ou la maladie, quand leurs enfants pleins d’humanité et d’amour filial, mais avant tout soucieux de récolter plus vite l’héritage s’il y en a un, ou pour ne plus avoir à porter financièrement ces vieux encombrants (il y a une bonne chance pour que les caisses de retraite explosent dans les années qui viennent), viendront leur dire :

    - Papa, maman, on ne veut plus que tu souffres, et puis il faut que tu puisses partir dans la dignité. Tu as juste à mettre ta signature au bas de la feuille…

    Ils ne pourront même pas protester, ce serait franchement pas correct, ce serait franchement du manque d’amour pour leurs enfants si prévenants….

    Et hop ! une petite signature pour aller directement en enfer ….

    Alors, nous, Chrétiens, allons-nous voter pour ceux qui veulent récupérer au maximum les votes de ces 92 % ou 94 % de « pro euthanasie » et qui s’apprêtent à légiférer ainsi pour satisfaire leur électorat insensé ?

    Dieu a écrit de son doigt, sur une table de pierre, à deux reprises : TU NE TUERAS POINT !

    Oh oui, nous pouvons crier à Dieu pour qu’Il bouleverse le plan de Satan… Car ce sont bien des agents de Satan qu’on s’apprête à élire !

    Mais ce que ces agents de Satan ne savent pas, eux qui croient que les dés sont déjà jetés, c’est que LA PRIÈRE DU JUSTE EST D’UNE GRANDE EFFICACITÉ. C’est écrit !

    Moi, je veux voter pour Jésus, Roi de France ! Hé oui, je suis royaliste, fan du Roi des rois… et notre grand Roi peut mettre en place des hommes qui craindront son nom. Pour cela, il suffit que les Chrétiens de France (et d’ailleurs !) se lèvent et prient !

    Avec Dieu, il n’est jamais trop tard !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :