• Amour et Humilité, par Frank Bartlemen

     
     
    quiconque-croit-que-jesus-est-le-christ_598520-M
     
     

    Amour et Humilité

    Par Frank Bartlemen

     

    Il existe deux erreurs à éviter: la dictature et l’absence de loi. Les églises non organisées permettent généralement un lien plus étroit dans la communion fraternelle que celles qui sont organisées. Les sectes commencent généralement par un effort honnête à préserver et restaurer quelque vérité perdue de longue date, mais elles finissent dans la division. L’histoire se répète. Aucune institution religieuse n’a jamais pu se rétablir après avoir perdu son « premier amour ». Ressembler à Jésus est la norme que Dieu a établie pour nous. Si le ciel est réel, nous devrions le vivre, cela produira la Pentecôte. L’esprit humain est trop souvent dominateur, tandis que l’amour et l’humilité sont vêtus de loques et sont assis sur le bord de la route en train de mendier. Le doux Jésus est souvent mis de côté et assommé dans les réunions d’église. Le péché et la chair tueront toute Pentecôte. Le médecin examine la langue premièrement. Avez-vous parlé en mal ? La langue mauvaise démontre un cœur en mauvais état et tout mouvement radical pour Dieu finit par échouer devant le test de l’amour.

    Nous avons besoin de la sainteté du cœur. C’est une erreur vitale que de substituer la lumière à la chaleur. « La connaissance enfle, mais l’amour édifie. » Relisons 1 Corinthiens 13, une fois encore. Ne vous éloignez pas de « la simplicité qui était en Christ. » La foi obtient tout, l’amour est ce qui fonctionne le mieux, l’humilité est ce qui nous garde le mieux.

    La vision de Dieu vient chez les hommes humbles. Celui qui cherche à laisser son empreinte et à faire des choses sublimes va à l’échec. Celui qui se pose lui-même en conscience est un perdant. Laissez l’égo faire intrusion et tout se corrompt. L’excellence est proportionnelle à l’oubli de soi. Celui qui se nourrit de compliments a perdu Dieu. La conscience de soi-même doit partir. Nous sommes trop conscients d’autrui, nous avons besoin de la conscience de Dieu. L’infaillibilité, et non l’humilité, donne lieu à des créatures déchues. L’infaillibilité est le sommet que Satan tend comme proposition à l’homme. Nous devons expérimenter la plus profonde repentance et l’humilité ainsi que nos propres fragilité et faiblesse avant de connaître la force de Dieu. Les armes qui dégainent disparaissent hors de vue après l’éclat du feu, de la même façon devons-nous aussi passer par le feu, pour notre sécurité. NOUS AVONS BESOIN D’ÊTRE BRISES.

    Référence: « Azusa Street », Frank Bartlemen

    Source: The Watchword

    sentinellenehemie.free.fr

    http://www.blogdei.com/20788/amour-et-humilite-par-frank-bartlemen/

     

    1208e3b5-m

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :