• De l'héroïne à la liberté en Jésus !

     

    bouquet-fleur-d-07110
     
     

    De l'héroïne à la liberté en Jésus !

    Je connaissais Dieu, seulement je me suis égarée pour vivre ma propre vie de débauche : je fumais beaucoup de joints et de cigarettes. Tous les jours, je mentais, je volais, j'avais beaucoup de haine pour les autres et moi-même, je méprisais tout le monde et j'avais des relations sexuelles. Ma façon de m'habiller était très indécente et je traînais avec des gens de mauvaise vie et des moqueurs. Je prenais plaisir au mal et mon langage était très vulgaire ! J'étais égoïste et sans amour. Je faisais la fête et j'appréciais les abus !

    Un jour mon état de santé s'est dégradé : problème de respiration, problème de poumons, maux de tête réguliers, sentiment de mal-être constant, démotivation, pas de travail, sans activité. J'ai eu beaucoup de problèmes musculaires dus à ma paresse et je commençais à vraiment souffrir de cela constamment. A mes 18 ans, je suis allée vivre avec mon copain et mon alimentation saine a chuté et m'a rendue malade ! Je me droguais tous les jours en compagnie de mon copain, mon quotidien était le sexe, la drogue, la télé, tous les jours pendant 4 ans ! En plus, j'étais la fille la plus malheureuse car je n'ai jamais reçu l'amour d'un père. J'étais irritée et détruite intérieurement et j'accusais mon père de ma situation !

    Pour moi, ma vie était un échec, tout était perdu. J'étais condamnée à souffrir jusqu'à ma mort. Je me tuais d'ailleurs chaque jour un peu plus et le plus triste, c'est que je me voyais sombrer comme un vulnérable bateau. Pour moi Dieu a toujours été l'essentiel et la bible la parole de la vie éternelle. Seulement je n'ai pas su le faire entrer dans ma vie et je préférais faire ce que je voulais. A l'âge de 16 ans, je me suis mise avec un gars et je me suis éloignée de Dieu pendant 4 ans. Seulement ma vie est devenu insupportable, j'ai perdu la santé et même l'envie de vivre. J'allais sur un chemin qui ne menait nulle part et cela me faisait peur. Plus le temps passait et plus les malheurs devenaient le quotidien, et je pleurais souvent sur mon sort.

    Je pensais rarement à Dieu et quand j'y pensais, je ne me sentais pas autorisée à lui parler, alors je me taisais. Malgré mon éloignement de Dieu, les choses de Dieu ne me laissaient pas tranquille. Je croyais que dans ma débauche, Dieu ne me regardait plus. Je pensais devoir assumer mes actes et mes choix. Je croyais qu'en ayant fait de tels choix, il n'y avait point de retour. Mais le pire est que j'ai grandi avec Jésus dans mon cœur jusqu'à mes 16 ans. J'avais même eu des expériences de foi et beaucoup de révélations. Dieu était ma force, ma foi et ma raison de vivre. Pourtant un jour, je l'ai abandonné pour livrer ma pauvre âme au diable. Satan ne s'est pas privé d'un tel festin et Jésus m'a laissée entre ses griffes ! Je commençais à prendre de l'héroïne car je me sentais vraiment au plus mal. Mon copain était violent et je faisais tout à sa place. J'étais soumise de la tête aux pieds et cela est devenu une habitude ! Mais je ne comprends pas comment souffrir à ce point a pu devenir une habitude supportable. L'espoir n'existait pas et le bonheur que jésus a promit encore moins !

    Alors que je vivais le jour le plus terrible de ma vie, un des mes amis avec qui je prenais de l'héroïne m'a parlé de Jésus et comme je connaissais le sujet, nous avons beaucoup parlé de cela ensemble. Il m'a montré un témoignage de 20 pages sur le ciel et l'enfer, ce qui m'a laissée sans voix. Je ne comprenais pas pourquoi il m'arrivait une telle chose, et si Dieu voulait me faire passer un message. Je ne comprenais pas le sens de tout cela. Pourtant j'ai vécu comme un éveil, une prise de conscience. Pour la première fois depuis 4 ans, j'ai pu rétablir une conversation avec Dieu. Comme cela m'arrivait souvent auparavant d'écrire des révélations que Dieu me donnait, ce jour-là j'ai été poussée à prendre un cahier et à écrire. J'ai écrit plus de 10 pages sans savoir de quoi cela parlait vraiment. J'étais tellement surprise de l'interpellation de Dieu que je n'ai pas eu le courage de lire tout de suite ce que j'avais écris : j'ai attendu le lendemain.

    Lorsque j'ai découvert son message, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, je n'ai jamais autant pleuré de ma vie et mon cœur ne m'avait jamais autant fait mal. J'étais humiliée, triste et j'avais honte. Son message était : "Je suis le Seigneur Tout-Puissant, malgré tes distances j'ai entendu tes cris de détresse. J'ai promis que je ne t'abandonnerai jamais alors comment as-tu pu être sûre que je te rejetterai ? Tu es restée un trésor pour moi (...) Mon amour pour toi n'a jamais changé mais le tiens oui". Par ce message, j'ai vraiment été touchée mais pas libérée. J'ai dû combattre encore 6 mois pour arriver à mes fins. J'ai dû reprendre contact avec Dieu pour qu'il redevienne mon ami. Mais les choses on évolué chaque jour un peu plus, même si au début je ne voyais rien. Le pas et la solution a été de faire confiance à Dieu et à continuer de crier à lui pour qu'il me libère des mes milliers de tourments ! Cela n'a pas été facile, c'était un combat horrible et terrifiant de combattre contre ses propres sentiments et son mal-être !

    Cela fait plus de 2 mois que j'ai quitté mon copain et je me sens mieux. Jésus refait partie de ma vie et je suis souvent très heureuse malgré les séquelles graves que le Seigneur guérit petit à petit chaque jour. Tous les jours, je donne ma vie à Jésus. Ma foi devient inébranlable et j'ai confiance en moi. Ma vie a pris un sens et j'ai déjà réussi à m'éloigner de la drogue du jour au lendemain. Je mens beaucoup moins qu'avant, je ne vole plus et j'ai reçu un amour incomparable pour le monde et moi-même. Mon égoïsme a disparu ainsi que toute ma haine qui m'avait empêchée pendant longtemps de pardonner. Je sais ce que je vaux et j'ai retrouvé l'essentiel : Jésus !!! Aujourd'hui je sais que mon chemin est encore long et que Dieu a encore plein de choses à m'apprendre. Je sais que tout n'est pas encore fini et que les combats ne cesseront pas. Alors je reste forte en Jésus. Maintenant, il me parle toujours et m'enseigne sur des sujets qui évoquent ce que j'ai vécu. Il me fait avancer pour gagner une victoire que je n'ai jamais eue et pour aller un jour gagner des âmes perdues...

    http://topchretien.jesus.net/toptemoignages/view/782/de-lheroine-la-liberte-en-jesus.html


    2986732927_1_3_Ijg6Iizc.gif

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :