• Des preuves surgies du fond de la mer

     

     

    Des preuves surgies du fond de la mer


    Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger vivants et morts.

     Pierre 4. 5

    Votre péché vous trouvera.

    Nombres 32. 23

     

    Dans un musée de Jamaïque, on peut observer une tête de requin empaillée, à côté d'une étrange liasse de vieux papiers, témoins d'une histoire étonnante. En 1799, des marins anglais avaient capturé un grand requin dans la mer des Caraïbes. Dans son estomac, on trouva ces papiers, bien ficelés. Ils provenaient du navire le “Nancy” et révélaient qu'il avait participé à de la contrebande. Les papiers furent confiés aux autorités de Jamaïque.

    A la même époque se tenait le procès de l'équipage du “Nancy”, soupçonné de contrebande pendant une guerre entre l'Angleterre et la France, qui s'était déroulée jusque dans les Caraïbes. L'équipage du “Nancy” avait jeté à la mer les papiers compromettants, et il n'existait pas d'autre preuve. On imagine aisément la consternation du capitaine lorsque les papiers accusateurs réapparurent de façon si inattendue ! Pour ce capitaine, plus d'espoir d'échapper à la condamnation : les preuves étaient là. On ne se débarrasse pas de ses fautes comme cela ! Et encore moins devant Dieu.

    Dans le langage imagé du livre de l'Apocalypse, Dieu nous montre que toutes nos actions sont consignées dans ses “livres” et qu'il jugera tous les hommes “selon leurs œuvres” (20. 12).

    Tous ? – Jésus Christ nous donne la possibilité d'échapper à ce jugement et à la condamnation : “Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie” (Jean 5. 24).

    Auteur : Inconnu

    http://www.nycodem.net/lecture/affiche_tem.php?id=426

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :