• Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu

     

     

    david_wilkerson_2.jpg

     

    Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu

    UN MESSAGE PRIMORDIAL EN CE DEBUT D'ANNEE.

     

    Par David Wilkerson 

    « Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. … Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau » (Apocalypse 21 2, 9).

    C’est une magnifique image de l’Eglise de Jésus-Christ dans les derniers temps ! La grande, cité sainte descendant des cieux est son épouse sans tâche, l’Eglise triomphante assise dès maintenant avec lui dans les lieux célestes. Cette Eglise est bâtie sur la fondation des vérités de l'Evangile des douze apôtres. Et elle est entourée de murs et de portes qui gardent dehors de ce qui est impur et non invité.

    Alors que la reine se tient devant l’Epoux, que le mariage est prêt à être célébré, la voix d’une troisième partie se fait entendre ! La reine habillée en or est honorée, privilégiée, merveilleusement parée, et maintenant elle se tient à la droite de son bien-aimé, et le mariage va être prononcé. Mais avant que la cérémonie ne commence, une voix lui murmure une réprimande : « Écoute, ma fille, considère, et prête l'oreille… » (Psaume 45 : 10).

    Je crois que cette voix est celle du Saint Esprit, qui avertit tous ceux qui sont appelés par Son nom. Il est en train de dire une parole aux vainqueurs, à ceux qui aiment le plus Jésus : « Ecoute et considère ». Cette voix vient à la fiancée dans les temps de la fin, juste avant que le mariage ne soit prononcé.

    Maintenant, tu dois comprendre que la reine a déjà été choisie. Son cœur a déjà été conquis par l’Epoux. Elle a quitté sa maison, sa famille et son pays et s’est donnée elle-même à Lui. Et elle est remplie de joie parce qu’elle aime passionnément le Roi.

    Alors, laisse-moi te demander : te considères-tu toi-même comme ayant été choisi par le Seigneur ? Es-tu la prunelle de ses yeux, couvert par son sang ? L’aimes-tu de tout ton cœur ? As-tu abandonné le monde entier, tout ton passé pour lui ? « Il est mien et je suis engagé avec Lui. Seigneur, je t’aime de tout mon cœur ! » Peux-tu dire cela ?

    Voici ce que je dis : si tu veux être la fiancée de Christ, tu dois te sentir plus concerné que par simplement le fait d’échapper à un enfer sans Dieu. Tu dois plutôt désirer ne pas être absent de ce grand jour de mariage ! Tu dois frémir à la pensée même de ne pas être Sa fiancée, de ne pas être dans Ses bras, de ne pas passer l’éternité avec Lui.

    http://www.worldchallenge.org/

     

     

    TN-14406-amities.gif01.gif

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :