• L'esprit du monde


    L'esprit du monde

     

    Nous avons souvent du mal à comprendre et à situer avec sagesse et équilibre notre relation avec le monde, car nous y vivons, comme le dit le Seigneur Jésus concernant ses disciples :  ils sont dans le monde. Jean 17:11.

    Cependant  il ajoute : Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Jean 17:16

    Nous devons comprendre que si dans beaucoup de domaines nous participons à la vie de la société dont nous faisons partie, nous avons depuis notre conversion à Dieu, une mentalité différente, qui fait que les gens du monde ne nous comprennent pas, comme le dit le Seigneur.

    Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. Jean 15:19

    Avant nous étions comme les autres :

    Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… Ephésiens 2:3

    Mais maintenant nous sommes différents :

    Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Ephésiens 5:8

    Donc, tout en étant dans le monde, nous sommes appelés à être différents par notre manière de vivre et de penser et cela n'est pas toujours facile. Cependant Dieu est très clair dans ses attentes envers nous, concernant la relation avec le monde :

    N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 1 Jean 2:15,16

    L'apôtre Jacques écrit aussi des paroles très fortes :

    Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Jacques 4:4

    Croyez vous qu'il y ait besoin de beaucoup de commentaires pour comprendre ce que Dieu dit à ce sujet ? Pour moi c'est très simple : Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.

    Ceci était dit nous devons être conscients de la force d'attraction que le monde produit sur nous, afin d'être vigilants.
    Il y a trois grands dangers auxquels  ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ  sont confrontés dans le monde, depuis toujours et plus encore de nos jours, ce sont  la mondanité, le matérialisme, l'impureté. Ces choses sont le fruit de l'esprit du monde : sa mentalité, sa façon de penser.

    Jésus qui connaissait ces tentations a prié afin que ses disciples, ceux qui croiraient en Lui, soient préservés de ces maux. Vous devriez lire tout le chapitre 17 de l'Evangile de Jean qui rapporte les paroles de la prière du Seigneur "pour ceux que le Père lui a donnés". Il est plein de sollicitude à notre égard et il connait les dangers qui nous guettent, c'est pour cela qu'il a prié devant ceux qui déjà le suivaient.

    Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.
    Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.
    Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.
    Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
    Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
    Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
    Sanctifie–les par ta vérité : ta parole est la vérité. Jean 17

    Avant d'aller plus loin dans cette réflexion, posons nous quelques questions :

    Qu'elle est ma situation, la réalité de ma foi par rapport au Fils de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ ?

    Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions–nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
    Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu. Jean 6:68,69

    Ai-je cru en Lui, de la foi qu'enseignent les Ecritures ?

    J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui–même pour moi. Galates 2:20

    Suis-je devenu enfant de Dieu, selon Jean 1:12,13

    Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,  non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

    Suis-je un vrai disciple de Jésus, selon  ses paroles

    Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:31,32

    Si nous sommes enfants de Dieu, si nous appartenons au Père et au Fils, alors nous sommes concernés par la prière du Seigneur Jésus :

    Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
    Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.
    Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
    Sanctifie–les par ta vérité : ta parole est la vérité.
    Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
    Et je me sanctifie moi–même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. Jean 17:14-19

    Une des plus subtile tentation à laquelle les disciples de Christ ont à faire face, c'est l'influence de l'esprit du monde, être entraîné par la  séduction du monde dans sa mentalité, sa façon de penser, de raisonner comme ceux qui ne connaissent pas Dieu,  d'adopter leurs comportements, leurs modes vestimentaires, leurs habitudes, leurs conceptions de la famille,  de l'éducation des enfants, du mariage, du divorce, et même du péché, de l'immoralité, de l'impureté, de l'adultère,  de l'homosexualité, etc.

    La mentalité d'un monde qui ne se soucie pas de connaître Dieu, ni de lui plaire, a atteint comme une gangrène de nombreux membres  du corps de Christ. C'est pour que nous soyons gardés de ce poison que Jésus à demandé au Père de nous préserver du mal et de nous sanctifier par sa Parole qui est la vérité.

    Si nous marchons dans la compagnie des gens du monde, pensant comme eux, vivant comme eux, nous ne sommes plus dans La Vérité, c'est à dire nous ne marchons pas dans ce qui est vrai selon Dieu.

    Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. Jean 3:20

    Déjà l'apôtre Paul écrivait aux disciples de Corinthe :

    Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.
    Revenez à vous–mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point ; car quelques–uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte. 1 Corinthiens 15:33

    La connaissance de Dieu, si elle n'est pas la recherche d'une spéculation intellectuelle dont le but est d'augmenter notre savoir ou satisfaire notre curiosité,  aura pour effet de nous enrichir et de nous édifier spirituellement dans plusieurs domaines. Elle produit la foi véritable, saine et ferme, la crainte de Dieu, une véritable adoration, la sagesse d'une bonne conduite, la sanctification. Or la sanctification nous sépare, nous met à part, pour être un peuple qui  appartient à Dieu, "afin que nous devenions participants de sa nature, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise". 2 Pierre 1:4 

    Il est clair que, si nous sommes devenus enfants de Dieu par la foi en Christ,  nous sommes appelés à nous détourner de l'esprit du monde, de sa mentalité.

    Ne vous coulez pas simplement dans le moule de tout le monde. Ne conformez pas votre vie aux principes qui régissent le siècle présent ; ne copiez pas les modes et les habitudes du jour. Laissez–vous plutôt entièrement transformer par le renouvellement de votre mentalité. Adoptez une attitude intérieure différente. Donnez à vos pensées une nouvelle orientation afin de pouvoir discerner ce que Dieu veut de vous. Ainsi, vous serez capables de reconnaître ce qui est bon à ses yeux, ce qui lui plaît et qui vous conduit à une réelle maturité. Romains 12:2 (version Parole vivante de A.Kuen)

    Un autre mal a aussi atteint l'Eglise, c'est la religiosité. Sournoisement, sans faire de bruit,  l'esprit religieux s'installe et remplace le concept spirituel de  la vie de l'Esprit. Le fruit qui est le produit d'une communion véritable entre le cep et les sarments (Jean 15) fait place à   une forme de religion faite de pratiques qui ont l'apparence de la piété mais qui est dépourvue de la véritable force spirituelle qui trouve sa source dans la communion avec le  Seigneur Jésus-Christ.

    Parce que  l'on n'a plus le courage et la persévérance d'établir une relation intime personnelle et quotidienne avec le Seigneur, alors on pense que le fait de fréquenter une église, d'assister au culte du dimanche matin, d'y apporter une offrande ou de participer à des œuvres, c'est être un bon chrétien.

    La religiosité s'accommode très bien de l'esprit du monde et les gens religieux peuvent sans scrupules imiter les modes vestimentaires du monde, copier sa musique, s'amuser de ses plaisirs, s'inspirer de ses concepts et pour finir  participer à ses péchés.

    Nous vivons les jours que  le Seigneur Jésus-Christ a annoncés par la bouche de son apôtre et prophète Paul :

    Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. 2 Timothée 3:1-5

    La Bible enseigne qu'il y a un esprit qui agit dans la cœur de ceux qui refusent d'obéir à Dieu, ceux qui vivent selon la vanité de leurs pensées, comme nous le faisions avant d'être sauvés.

    Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
    Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… Ephésiens 2:1-3

    Si nous voulons savoir avec exactitude quelle est la situation des gens du monde, nous devons être attentifs à ce que Dieu dit à leur sujet. Il  dit d'eux "qu'ils se livrent à une convoitise passionnée". 1  Thessaloniciens 4:5

    Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.

    Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.  Ephésiens 4:18

    Afin de préciser encore mieux la situation du monde, lisons  ce qu'écrit l'apôtre Jean : "le monde entier est sous la coupe du diable". 1 Jean 5:19

    L'esprit qui agit dans le monde, le tenant sous son influence et  son pouvoir c'est le diable  lui-même.

    Puisque nous le savons, nous devons  d’autant plus nous attacher aux paroles de Christ et à ses instructions, de peur d'avoir cru en vain, comme l'écrit encore l'apôtre Paul :  

    Je vous rappelle, frères, l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain. 1 Corinthiens 15:1,2

    Examinons maintenant le fruit que produit l'esprit du monde : le matérialisme, la mondanité, l'impureté.

    Le matérialisme

    Satan a tenté Jésus par l'attrait des richesses et de la gloire du monde.

    Le diable l’emmena plus haut, lui fit voir en un instant tous les royaumes de la terre et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance et la richesse de ces royaumes : tout cela m’a été remis et je peux le donner à qui je veux. Si donc tu te mets à genoux devant moi, tout sera à toi. Luc 4:5-7

    Le Seigneur, qui connait la force de cette séduction, nous met en garde contre l'attachement aux biens du monde.

    Lors d'une rencontre avec un homme qui était très riche et attaché à ses richesses, Jésus a conclu l'entretien par des paroles très claires.

    Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu !
    Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit : Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! Marc 10:17 à 24

    Le Seigneur a toujours pris soin de nous enseigner sur la vanité et la nocivité de l'attachement aux richesses terrestres.

    Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez–vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.
    Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Matthieu 6:19

    La mentalité des gens du monde c'est acquérir de plus en plus de richesses et de biens pour leur plaisir et leur confort terrestres. Ils sont prêts à sacrifier bien des valeurs morales pour y arriver.

    Ils courent à leur ruine éternelle, ils ont leurs appétits pour dieu, ils tirent vanité de ce qui fait leur honte et sont fiers de leurs infamies. Ils n’apprécient que le présent et le concret. Toutes leurs pensées, toutes leurs aspirations sont orientées vers les choses d’ici–bas. Philippiens 3:19

    Il y a même des personnes corrompues dans leur compréhension de la piété et de la foi qui disent que  servir Dieu est une source de gain. L'apôtre Paul écrit à leur sujet :

    Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques–uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux–mêmes dans bien des tourments. 1 Timothée 6:9,10

    La mondanité

    C'est un état d'esprit associé à la frivolité, à la recherche des apparences pour être vu et au goût du jour. C'est aussi la recherche des plaisirs du monde.

    Nous remarquons avec tristesse que beaucoup de personnes se disant chrétiennes sont "obsédées" par  leur apparence physique. Le but étant de plaire et de se plaire. Mais elles ne cherchent pas à plaire à Dieu.

    On peut toujours invoquer la parole de la Bible : "Dieu regarde au cœur", mais les comportements visibles reflètent justement ce qui est dans notre cœur et par conséquent l'attachement aux choses vaines du monde.

    Jésus a dit que ces préoccupations étouffent  la semence de Dieu semée dans les cœurs, l'empêchant de croître et de porter du fruit.

    Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Luc 8:14

    Je n'entrerai pas ici dans la description détaillée de la manière dont certaines  chrétiennes s'habillent, mais il faut dire qu'elles sont parfois vêtues "sans décence, ni pudeur, ni modestie", à l'inverse de ce que Dieu demande, ce que l'apôtre Paul a écrit.

    Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d’or, ni de perles, ni d’habits somptueux, mais qu’elles se parent de bonnes œuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir Dieu. 1 Timothée 2:9

    C'est également ce qu'enseigne l'apôtre Pierre :

    Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. 1 Pierre 3:3,4

    Les jeunes de nos églises, filles et garçons,  reproduisent les comportements et  le "look" des artistes chanteurs et chanteuses du monde, que les "artistes chrétiens" (!) copient aussi beaucoup. Les moins jeunes se conforment aux modes et coutumes véhiculées par les idées mondaines. On oublie les instructions que Dieu nous adresse par  ses serviteurs :

    N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
    Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. 1 Jean 2:15-17

    Les chrétiens mondains sont préoccupés par toutes ces choses vaines auxquelles ils attachent tellement d'importance. Considérons  ce qui est écrit :

    Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.
    Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ephésiens 4:17-24

    L'impureté

    C'est ce qui souille l'être humain, ce dont Jésus a parlé :

    Les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
    Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. Marc 7:21-23

    Dieu est sévère dans son analyse de la mentalité et des comportements des païens :

    Ils marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. Ephésiens 4:18

    L'impureté est une trait de l'esprit du monde. Elle se manifeste sous de multiples formes par des images suggestives, des publicités exposant la nudité féminine et masculine, des mœurs de plus en plus débridés. Nous vivons dans une société où tout est permis, même les choses les plus infâmes sont devenues banales et normales.

    N'oublions pas l'exhortation que nous adresse l'apôtre Paul, inspiré par le Saint-Esprit :

    Ne savez–vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, (6–10) ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.
    Et c’est là ce que vous étiez, quelques–uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus–Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. 1 Corinthiens 6:9-11

    Et aussi :

    Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a–t–il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a–t–il de commun entre la lumière et les ténèbres ?
    Quel accord y a–t–il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ?
    Quel rapport y a–t–il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
    C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
    Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant.
    Ayant donc de telles promesses, bien–aimés, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6:14 à 7:1

    Dans d'autre textes, j'ai déjà écrit en ce qui concerne ces choses, ainsi que sur la sanctification. Aussi dans cette page, je rappelle simplement l'essentiel afin d'exhorter à se détourner des choses mauvaises du monde, à ne pas nous laisser influencer et entrainer par sa mentalité, mais à marcher fidèlement avec Dieu, comme Énoch et Noé qui ont persévéré dans la justice et sont cités parmi les témoins de la foi.

    Enoch fut enlevé au ciel à cause de sa foi et Noé fut sauvé du déluge avec sa famille, parce qu'il a cru.

    Pour conclure, lisons ce qu'écrit l'apôtre Paul à ceux qui ont décidé de suivre le Seigneur Jésus-Christ.

    Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.
    Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.
    Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.
    Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, (4–22) eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.  Ephésiens 4:17-22

    Cela ne veut pas dire que nous devons sortir du monde pour vivre dans un monastère ou à l'écart. Jésus ne prie pas pour que nous soyons ôtés du monde mais préservés du mal.

    Nous sommes dans le monde, mais nous ne devons pas participer à ses péchés. Nous sommes appelés à nous préserver des souillures du monde, à ne pas toucher à ce qui est impur.

    La Bible dit qu'à cause de ces choses la colère de Dieu vient sur le monde.

    Car, sachez–le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est–à–dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.
    Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.
    N’ayez donc aucune part avec eux. Ephésiens 5:5

    Jésus dit que nous sommes la lumière du monde et que notre lumière doit briller devant les hommes. C'est justement parce que nos œuvres sont à l'opposé de celles du monde que nous sommes différents et que le monde nous hait parce que  notre conduite sainte et pure lui rend témoignage que  ses œuvres sont mauvaises. Jean 7:7

    Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière !
    Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.
    Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez–les. Ephésiens 5:8

    La Parole de Christ nous enseigne la raison pour laquelle ceux qui font le mal haïssent notre lumière :

    La lumière étant venue dans le monde, mais les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. Jean 3:19-21

    Il ne faut pas que notre lampe s'éteignent, mais au contraire qu'elle brille de plus en plus dans ce monde pour éclairer ceux qui sont dans de si épaisses ténèbres.

    Afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie. Philippiens 2:15

    Que Dieu œuvre dans notre cœur et dans l'Eglise toute entière, afin d'éradiquer ce qui est du monde et de nous préserver du mal.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :