• La persévérance


     
     

    La persévérance


    « Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas » Hébreux 10 : 36-37.

    Nous vivons des temps de plus en plus difficiles. Nous entendons beaucoup de païens se plaindre de ce qu’ils vivent. Mais que pourrions-nous dire, nous, chrétiens ? Nous qui subissons des attaques de plus en plus sévères de la part de l’ennemi. Ce n’est pas toujours évident à vivre ni à traverser. Mais pourtant, Dieu nous a donné la force d’y arriver ; c’est notre humain qui nous retient captif de ce monde et qui nous nuit. C’est pourquoi nous devons veiller, sans cesse, et faire preuve de courage et de persévérance.

    La persévérance dans la vie Paul et Barnabas, « fortifiant l’esprit des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14 : 22).
    Ces épreuves ne sont jamais vaines. En effet, nous apprenons toujours quelque chose de ces tribulations, de ces afflictions qui jalonnent notre vie. Faites un petit retour en arrière, sur un événement qui vous a affaibli un temps (un décès, une attaque, le chômage, etc.). Regardez d’où vous êtes parti, et où vous êtes arrivé.

    Dieu n’est pas là pour nous fustiger d’horribles moments tout au long de notre vie. Seulement parfois il permet que certaines choses nous arrivent, peut-être pour tester notre foi et notre résistance à l’ennemi, ou alors pour que l’on puisse en tirer un enseignement.
    Par exemple si l’on demande quelque chose à Dieu mais que cela finit par nous être refusé, nous ne devons aucunement nous fâcher ni le blâmer. Dieu fait toute chose parfaitement. Ainsi, s’il nous ferme des portes, c’est parce qu’il y a une raison, parfois encore incompréhensible pour nous. Mais il ne fait jamais rien par hasard ! Peut-être que quelque chose de meilleur nous attend ailleurs, ou plus tard. Peut-être que nous n’étions pas prêts à recevoir cette chose à ce moment-là.

    Certaines fois nous sommes très affligés par le décès d’un proche, par un licenciement ou par un différend avec quelqu’un. Mais qu’est-ce qui se cache derrière tout ça? La personne était peut-être prête à partir, ou alors Dieu voulait nous offrir un meilleur job ou nous écarter d’un entourage malicieux, ou encore nous montrer le caractère nuisible d’une personne.
    Nous devons apprendre à accepter le plan qu’il a prévu pour nos vies. Nous sommes toujours contents quand quelque chose de bien nous arrive. Mais nous devons aussi lui rendre gloire lorsque c’est quelque chose de moins agréable. Acceptons de nous soumettre totalement à sa volonté, quelle qu’elle soit.

    « Nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance » Romains 5 : 3-4

    La persévérance dans l’Esprit

    « Car c’est en espérance que nous serons sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance : ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance » Romains 8 : 25
    En tant qu’enfants de Dieu, nous devons chercher à accéder à son royaume et à tendre à une vie pleine de sainteté. Nous devons être cette église sans tache ni rides que le Seigneur va venir chercher (2 Pierre 3 : 13-14).

    Ainsi, nous ne devons rien négliger quant à notre relation avec Dieu. Malgré les échecs, les attaques, la fatigue et parfois même la critique, nous devons sans cesse rechercher sa face et grandir spirituellement. Nous devons chercher à nous rapprocher de lui et à ressembler à Jésus : nous devons tendre à la perfection.
    Heureusement pour nous, nous avons un formidable mode d’emploi pour y arriver : la Bible. On y trouve tous les conseils pratiques et obligatoires pour accéder au royaume de Dieu. Prions sans cesse (1 Thessaloniciens 5 : 17), lisons et méditons sa Parole (Josué 1 : 8), vérifions chaque mot que nous entendons afin d’être sûrs d’écouter la vérité (Actes 17 :10-11), obéissons-lui en permanence (Jean 14 :21). Nous ne devons plus seulement porter l’étiquette de « chrétien », nous devons être des disciples de Jésus et en être les imitateurs (Ephésiens 5:1).

    « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre » Apocalypse 3 : 10

    La persévérance dans les fruits

    « Il réserve la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité » Romains 2 : 7.

    Nous sommes l’Eglise de Dieu, son épouse. Or, une femme ne prend-elle pas soin d’elle-même ? De la même manière nous devons nous aimer les uns les autres, nous soutenir, nous encourager ou encore nous porter en prière. Ce n’est pas au choix, ce n’est pas un service à-la-carte. C’est un ordre de Dieu : « persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité ; car en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir » (Hébreux 13 : 1-2). « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières » Actes 2 : 42.
    Encore une fois, nous devons prier les uns pour les autres, c’est très important. Nous devons remettre toute chose en prière, nous devons entrer en communion avec Dieu afin qu’il puisse se révéler à nous. Car n’oublions pas que notre moyen de communication avec lui c’est la prière. Par ce biais il peut nous parler, nous révéler maintes choses, nous consoler, nous guider. Lorsque vous êtes dans une situation délicate, difficile, qui vous semble inextricable, n’appréciez-vous pas le soutien de vos frères et sœurs ? Car Dieu console nos cœurs, mais l’amour et la communion fraternelle réchauffent notre corps. « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints » Ephésiens 6 : 18

    Il est important que nous ne soyons qu’un dans l’Eglise, que nous prions d’un seul cœur, unis dans l’Esprit, afin de révéler la puissance de Dieu qui est non seulement autour de nous, mais aussi en nous. « Car là ou deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » Matthieu 18 :20.

    Alors réveillons-nous ! Ne baissons pas les bras. Le Seigneur revient bientôt et nous devons êtres prêts à le suivre et à partir avec lui. Veillons!

    http://www.reformechretienne.org/msg_semaine.php?id_msg=241


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :