• La puissance de la croix

     

     
     

    La puissance de la croix


    Article de Mike Blume.

    Comment utiliser la croix pour mettre à mort le 'vieil homme'!

    Source http://www.injesus.com/Groups/ViewMessage.cfm?MessageId=SA007DIJ&GroupID=WA006XJ1&UCD=9zh

    Message original publié le 20 janvier 2003.

    La puissance de la croix pour déchirer le voile, et mettre à mort le "vieil homme", source de tous nos problèmes !

    "Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit. Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent" (Matthieu 27 :50-51).

    "Il était déjà environ la sixième heure, et il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. Jésus s'écria d'une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira" (Luc 23 :44-46).

    Lorsque Jésus mourut, le voile du Temple se déchira. C'est Sa mort qui provoqua la déchirure du voile.

    Hébreux 10 :20 associe la voile du Temple à la chair de Jésus. Il a été crucifié dans Sa chair, et Il est mort. Il n'est donc pas étonnant que la Bible dise que le voile du Temple se soit déchiré quand le Seigneur est mort.

    Quand Il est mort, Il a dit ; "Père, je remets mon esprit entre tes mains". Cela signifie tout simplement qu'Il a tout remis entre les mains de Son Père. Sa vie était complètement entre les mains du Père.

    Vous avez peut-être déjà lu le message où je parlais du prophète Elisée, qui a jeté un morceau de bois dans le Jourdain, à l'endroit où l'un des fils des prophètes, son disciple, avait perdu le fer de sa hache.

    J'ai dit que le Jourdain représente toujours une barrière qui doit être brisée ou franchie, afin que nous puissions exercer un ministère spirituel pour le Seigneur.

    Israël a dû traverser le Jourdain pour entrer dans la Terre Promise.

    Elie a dû quitter Galaad et traverser le Jourdain pour exercer son ministère en Israël.

    Elisée a dû traverser le Jourdain après avoir vu Elie monter au ciel. Lui aussi a exercé son ministère en Israël.

    Jésus fut baptisé dans le Jourdain. C'est alors qu'Il fut oint du Saint-Esprit, pour commencer Son ministère.

    Ainsi, le Jourdain représente une barrière qui empêche le peuple de Dieu de s'engager dans le ministère spirituel que lui offre le Seigneur.

    C'est dans la croix que réside la puissance nécessaire pour briser cette barrière !

    Il a fallu qu'ils franchissent tous cette barrière. Et ils ont pu le faire, grâce à la puissance de Dieu, qui leur a permis de la franchir.

    C'est le manteau d'Elie qui a ouvert le Jourdain.

    C'est l'arche qui a ouvert le Jourdain, pour permettre à tout Israël de passer dans le pays de Canaan.

    C'est le Saint-Esprit qui a oint Jésus dans le Jourdain. C'est le Saint-Esprit qui L'a conduit dans le désert pour être tenté par Satan, et pour vaincre le Malin.

    Le diable ne peut rien contre quelqu'un qui a "franchi le Jourdain" !

    Car le Jourdain, c'est la barrière de la chair ! Cette barrière de la chair est aussi représentée par le voile du Temple. C'est le voile qui empêchait le peuple d'entrer dans la pleine présence de Dieu, dans le Lieu Très Saint.

    La gloire de Dieu demeurait derrière ce voile, et reposait sur l'arche de l'alliance.

    En réalité, la gloire de Dieu reposait sur le propitiatoire.

    Nous pourrions dire que Dieu demeurait à cet endroit précis.

    Le Livre des Actes nous révèle que les premiers Chrétiens rompaient le pain dans les maisons. C'est dans leurs maisons qu'ils vivaient la communion fraternelle. Quand vous invitez des frères dans votre maison, vous pratiquez la communion fraternelle. Car c'est là que vous vivez, et vous faites partager aux autres votre lieu de vie.

    Ainsi, le fait de traverser le Jourdain signifie commencer à exercer un ministère dans la puissance de l'Esprit. Cela revient aussi à traverser le voile du Temple, pour communier avec Dieu, pour partager avec Lui Son lieu de vie ! "Communier" signifie "être dans une commune union".

    Quand vous "communiez" avec Dieu, vous êtes dans une étroite union avec Lui.

    Certes, vous pouvez plus ou moins "sentir" Sa présence dans votre vie de tous les jours. Mais quand vous traversez le Jourdain, c'est-à-dire quand vous déchirez le voile de la chair, c'est alors que vous jouissez d'une pleine union avec Dieu !

    C'est alors que votre communion avec Lui est pleine et entière.

    "En sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi ; afin qu'étant enracinés et fondés dans l'amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu" (Ephésiens 3 :17-19).

    Vous êtes enracinés et fondés dans l'amour de Christ. "Enracinés" signifie que vous n'êtes pas facilement ballotté. Vous tenez ferme sur votre position en Christ.

    Comme Jésus, vous abandonnez votre vie et votre MOI entre Ses mains. Cela signifie que votre MOI égoïste et charnel est crucifié.

    Satan craint par-dessus tout que vous entriez dans cette expérience ! Car vous entrez alors dans une réelle communion avec Dieu ! Vous êtes dans une pleine union avec un Dieu terrible !

    Vous devez à présent comprendre que Dieu est rempli du désir et de la volonté d'atteindre les âmes et de changer les vies.

    Cela signifie que lorsque vous passez de l'autre côté du voile, et que vous vivez dans la présence de Dieu, vous commencez soudain à avoir un impact spirituel réel sur les autres.

    Vous éprouvez les mêmes sentiments que ceux qui sont dans le cœur de Dieu !

    C'est pour cela que, dans la Bible, tous ceux qui ont traversé le Jourdain ont commencé à avoir un grand impact sur la vie des autres. Ils ont commencé à exercer un ministère spirituel qui a changé la vie des autres !

    Vous ne pouvez pas vous permettre de laisser votre petite âme dépendre indéfiniment du ministère des autres !

    Vous devez, vous aussi, vous rendre devant votre Jourdain, le traverser, et commencer à changer la vie des autres. C'est ce qu'ont fait avant vous tous ceux qui ont eu un réel impact sur votre vie.

    Si vous n'exercez aucun ministère spirituel, c'est le signe que vous n'avez pas une réelle communion avec Dieu. Nous sommes là pour vous aider à vous rendre devant votre Jourdain et à le traverser. Saisissez la croix, car c'est elle qui va ouvrir votre Jourdain !

    "Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite" (1 Jean 1 :1-4)

    Votre joie est pleine quand vous avez une pleine communion avec Dieu. Car vous avez été créés pour être en communion avec Lui. Etre uni à Jésus produit des miracles, et des actes qui changent la vie des autres. Tout cela va ensemble.

    Dieu ne cherche pas à retenir Sa compassion et à nous priver de Son Saint-Esprit. Tout ce qu'Il veut, c'est changer la vie des hommes. Dès que vous entrez en communion avec Lui, Il commence un ministère dans notre âme et dans notre propre vie. Si vous saisissez un fil électrique, vous aurez une secousse. Si vous entrez en communion avec Jésus, vous allez commencer un ministère dans l'esprit !

    "Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure" (Hébreux 10 :19-22).

    Quand nous méditons sur la chair et le sang de Jésus, voici ce que nous découvrons :

    • Quand Jésus demande à Ses disciples de manger le pain, qui représente Sa chair, et de boire le vin, qui représente Son sang, Il veut leur parler de communion avec Lui.
    • Cette communion avec Lui représente aussi leur union avec Lui sur la croix.
    • C'est parce que vous avez été crucifié avec Jésus sur la croix que votre âme a été sauvée !
    • Ce n'est pas un simple homme qui est mort sur cette croix.
    • C'est le Seigneur, uni dans Sa mort avec tous ceux qui veulent être libérés d'une vie condamnée à aboutir en Enfer.
    • L'épître aux Hébreux déclare que la mort de Jésus sur la croix vous a entraîné dans la mort avec Lui, pour passer avec Lui de l'autre côté du voile, dans le Lieu Très Saint.

    C'est la chair qui représente une barrière pour tous les Chrétiens. Par la chair, je veux aussi parler du moi égoïste. C'est ce "moi" qui est rempli de doutes et d'incrédulité.

    "En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est libre du péché" (Rom. 6 :5-7).

    Dans certains contes, on décrit un vampire mis en fuite par un crucifix qui lui est présenté. On a déformé certaines vérités bibliques pour en faire des pratiques magiques ! La vérité, c'est que la mort de Jésus à la croix a aussi mis à mort votre "vieil homme". Quand vous avez reçu le salut en Jésus-Christ, la croix a détruit votre "vieil homme" !

    Mais il peut revivre si vous continuez à vous en revêtir !

    C'est ce "vieil homme" qui est la source de nos doutes, de notre incrédulité, et de tous les péchés que nous pouvons commettre !

    Vous avez besoin de vois emparer des vérités contenues dans la mort de Jésus à la croix, pour mettre à mort ces doutes !

    De même que Moïse a jeté un bois dans les eaux amères, vous devez vous emparer des vérités de la croix, pour les jeter dans toutes les eaux amères de votre vie, pour détruire cette amertume qui vous bloque.

    • Détruisez-la en croyant qu'à la croix du Calvaire, vous êtes identifié avec Jésus dans Sa mort, et vous avez été crucifié.
    • Quand les doutes commencent à lever leurs têtes hideuses et à sortir du "vieil homme", écrasez-les avec la croix !
    • Crucifiez vos doutes !
    • Crucifiez vos craintes !
    • Crucifiez votre sensibilité à la critique des autres !
    • Utilisez la puissance de la croix pour déchirer ce voile !

    Ce "vieil homme" veut vous manifester bruyamment sa présence, et hurle à vos oreilles que vous ne pouvez pas entrer dans la volonté de Dieu pour votre vie, parce qu'il est là pour vous en empêcher !

    C'est ce qui se passe quand des gens vous blessent dans vos sentiments, et quand vous dépensez tant d'énergie pour vous plaindre d'eux et les critiquer ! En fait, c'est eux qui sont en train de vous détruire !

    C'est ce qui se passe quand vous pensez que vous êtes incapable d'accomplir de grandes choses pour Dieu !

    Vous avez besoin de jeter la croix dans ces eaux amères, et de crucifier ce "vieil homme" !

    Invoquez le sang de Jésus contre lui ! Détruisez-le !

    Pour cela, vous devez croire et proclamer que vous êtes crucifié avec Christ, que ce vieil homme appartient à la tombe, qu'il est mort, et qu'il ne vous bloquera plus !

    Il est si facile de se lancer dans la critique des autres ! En fait, cela fortifie Satan ! Nous sommes vaincus quand nous faisons cela !

    Tant que vous accusez les autres, vous ne vous occupez pas du vrai coupable, c'est-à-dire votre "vieil homme", votre MOI égoïste ! Vous pensiez que j'allais dire que c'était Satan le coupable ? Mais Satan n'a aucune puissance contre vous, si ce n'est celle que vous lui accordez !

    C'est lui qui contrôlait votre "vieil homme" avant que vous ayez reçu le salut !

    Satan continue donc à vous contrôler si vous vous laissez contrôler par votre "vieil homme" !

    CRUCIFIEZ-LE ! DETRUISEZ-LE !

    C'est votre habitude d'accuser les autres qui vous empêche d'avoir une réelle victoire ! Alors que le vrai coupable, c'est votre vieux MOI, le vieil homme !

    "Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres, et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous. Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants. Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l'inspiration de la grâce. Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père" (Colossiens 3 :8-17).

    Aussi longtemps que vous accuserez les autres, vous ferez vivre et prospérer le vieil homme, le MOI égoïste. Si le MOI égoïste était détruit, et si le vieil homme était enterré, vous ne réagiriez même plus à tout ce que les autres disent de vous, ou font contre vous. Vous n'accuseriez plus jamais personne de vous plonger dans la défaite ou la dépression, car vous sauriez que le coupable est votre vieil homme ! Vous arrêteriez de critiquer tous ceux qui vous entourent. Personne ne peut vous bloquer, si ce n'est vous-même ! Quand le vieux MOI est crucifié, toute sensibilité charnelle disparaît.

    Certains ont réussi à affaiblir leur vieil homme, mais il reste encore vivant. Quand ils commencent à critiquer les autres, leur "homme nouveau" réussit quand même à les persuader qu'ils doivent arrêter leurs accusations, parce qu'ils savent qu'ils ont tort.

    Sachez que la croix a détruit le vieil homme ! Chaque fois qu'il essaye de relever la tête pour vous bloquer, jetez-lui la croix dessus !

    La mort de Jésus a déchiré le voile. Jetez la croix contre le voile de votre propre chair ! La croix détruit toute barrière qui vous empêche d'avoir une vraie communion avec Dieu !

    Note de Parole de Vie :

    Cet article explique clairement de quelle manière la mort de Jésus sur la croix a mis à mort le vieil homme en nous, celui que nous avons hérité lors de notre naissance terrestre.

    Mais il nous faut bien comprendre que lors de notre "naissance céleste", c'est-à-dire notre nouvelle naissance en Christ, nous avons reçu le don d'un "homme nouveau", "créé selon Dieu (c'est-à-dire à l'image de Christ), dans une justice et une sainteté que produit la vérité" (Ephésiens 4 :24).

    Nous devons connaître en quoi consiste cet homme nouveau, et nous l'approprier par la foi. Nous devons nous y "installer" par la foi, car il est "en Christ dans les lieux célestes". C'est la foi en l'œuvre de Christ qui nous permet de revêtir l'homme nouveau, et de maintenir le "vieil homme dans la tombe", parce que nous sommes nous-mêmes sortis du tombeau en Christ, pour naître à une vie nouvelle, éternelle, impérissable, qui est la Vie même de notre Père Céleste. Que Dieu soit loué pour Sa nouvelle création !

    http://www.latrompette.net

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :