• La Purification Qui Vient

     

     

     

    La Purification Qui Vient

     

    Par David Wilkerson 

     

    La mission de Jésus Christ a été non seulement de racheter et baptiser les croyants du Saint-Esprit, mais aussi de vanner le blé et le séparer, le purger de la balle. Quel aspect épouvantable de Sa mission — séparer et détruire la graine corrompue et la préparer à la combustion !

    L'Eglise a expérimenté une puissante effusion du Saint-Esprit. Il y a eu une grande moisson d’âmes issues de toutes les religions et de toutes les conditions sociales. La sainte aire de Dieu est pleine et déborde d’une abondante moisson. En fait, ces champs qui blanchissent ont rapporté une moisson record.

    Maintenant, l'Eglise de Jésus-Christ est sur le point d’expérimenter la deuxième moitié de la promesse de la Pentecôte. Jésus Lui-même est sur le point de purifier Son peuple. Si vous croyez dans la promesse de l’effusion du Saint-Esprit, vous devez aussi croire le reste de cette promesse. Immédiatement après l’effusion promise vient un nettoyage de toutes les impuretés "sur Son aire." Jésus va séparer le blé de la balle.

    "Il a son van à la main; Il nettoiera son aire, et Il amassera son blé dans le grenier, mais Il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point." (Matthieu 3:12).

    Notre Seigneur va débarrasser Sa vraie Eglise de tout ce qui est faux et sensuel. Les orgueilleux, les corrompus, les tièdes, ceux qui aiment le plaisir — tous ceux-là seront séparés de Sa demeure.

    Jean a Prophétisé une Purification dans l'Église

    Dans un grand verset prophétique, Jean prophétise ce que Christ fera à Sa moisson après que le Saint-Esprit aura été répandu dans les derniers jours — juste avant Son retour. Après le baptême, vient un temps de nettoyage, un temps de tri en diverses catégories. Le vent du Saint-Esprit va souffler d’une façon nouvelle— non seulement pour baptiser, mais pour souffler toute la balle hors de Sa maison ainsi que de nos vies.

    Cette puissante promesse trouve son contexte sur les versants des collines de la Terre Sainte. Les moissonneurs s’approchaient de ces tas de blé mélangé avec de la balle, tenant dans les mains une fourche en bois à trois dents. D'autres utilisaient une pelle en bois avec une poignée d’environ un mètre de long. La moisson mélangée était jetée en l'air, directement dans le vent. Les particules de la balle plus légères étaient emportées sur les côtés, libérées, de par le souffle du vent, du blé plus lourd qui tombait directement sur l’aire. La balle était brûlée et détruite, ne laissant place qu'à un tas de cendres carbonisées. Le blé était rassemblé dans des sacs et stocké dans des granges.

    Aux temps bibliques, s'il n’y avait aucun vent qui soufflait pendant cette période de vannage, un van était utilisé pour créer une brise. C’était fait d'habitude tard dans la soirée et si le travail n'était pas terminé avant minuit, les moissonneurs avaient coutume de dormir sur l’aire de battage, pour finir la tâche le lendemain matin.

    La Parole de Dieu déclare : "... Son van à la main." Le van que Jésus tient dans Sa main meurtrie par les clous est le Saint-Esprit. Il a envoyé l'Esprit en tant que Consolateur et Baptiseur. Il utilisera aussi l'Esprit comme le vent qui sépare. Jésus, je crois, contraint maintenant même le Saint-Esprit à souffler puissamment sur la moisson. L'Eglise de Christ commence à sentir les premières brises de ce vent final de purification venant du Ciel. Et Il finira le travail avant minuit.

    Jésus Va Exposer Devant les Regards de Tous le Péché dans Sa Maison

    Notre Seigneur a surveillé Sa moisson avec vigilance et un amour plein d'attention. Il sait que tous ceux qui disent : "Seigneur, Seigneur" ne seront pas rassemblés dans cette moisson. Il sait que dans cette moisson ont maintenant été entassés au sommet ceux qui offensent — ceux qui doivent être dévoilés tels qu'ils sont vraiment – de la balle! Il a été si patient. Jusqu’à maintenant, Il a permis au blé et aux mauvaises herbe de croître ensemble. Il a permis à la moisson mélangée de s'accumuler sur Son aire sanctifiée. Mais, oh, mon frère et ma sœur — quand Il décide de purifier Son aire, ce ne sera plus le temps des sermons sur la séparation. Ni le temps pour des livres avertissant les gens corrompus à se purifier. Ce ne sera plus le temps des moissons mélangées à demi-levées. Il plongera Sa fourche de vannage dans ces tas, incluant chaque petit groupe de prière — chaque communauté de l’Eglise Catholique et de l’Eglise Protestante — chaque assemblée de croyants, dans le monde entier. Nous allons tous sentir l'impact de cette heure où nous serons vannés par Sa main. À ceux qui se sont séparés du péché et se sont sanctifiés pour Christ, la purification et le vannage ne sont aucunement à craindre. Nous sortirons de cette période de purification toujours intacts et tous ceux qui, autour de nous, possèdent une foi précieuse resteront intacts.

    Les prédicateurs, les enseignants et les évangélistes ne vont pas faire le vannage. Jésus va faire tout cela, par Son Saint-Esprit. L'Eglise n'a pas besoin de s'inquiéter des Nicolaïtes, des foules énormes, de ceux qui font des compromis, de ceux qui se mélangent avec le monde. Jésus va bientôt s’occuper d’eux. Nous avons été dans une effusion — maintenant préparons-nous à un déracinement!

    Il y aura une séparation finale entre les moutons et les boucs au Jour du Jugement. Mais, je crois que le processus du vannage a lieu ici sur la Terre, avant le jugement final. L'épuration de la moisson vient avant sa récolte dans la grange du Maître.

    "Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Evangile de Dieu?" (Pierre 4:17).

    Tout ce qui Offense Devra Partir

    Ces dernières années, l'appel de Dieu à tous les peuples a été : "Venez ensemble du nom de Christ. Unissez-vous dans l’amour." Et il fallait voir comment ils sont venus en effet! Les méthodistes ont étreint les Baptistes! Les Pentecôtistes ont commencé à aimer les Catholiques! Des hippies, des drogués, des prostituées, d’anciens malfaiteurs — tous sont venus sous cette bannière de l’amour. La moisson semblait sans fin; l'amour englobait tout; et ceux qui avaient langui après la promesse ont déclaré : "C’est cela!"

    Cette moisson incluait des récoltes en provenance de Hollywood, Nashville, Washington — de l'industrie du spectacle, de la politique, de la maison d’Israël. Quelqu'un peut-il nier que la moisson est en train d’être entassée ? Les amoureux de Jésus ont rentré les liasses partout. Il y a là des réjouissances dans le corps de Christ. Jamais la moisson n’a été aussi mûre; jamais les outils de battage n’ont été autant utilisés. Mais cette moisson "n'est pas juste couchée là" intacte, attendant d’être stockée. Jamais! La balle s’est immiscée jusqu’au cœur de ces tas. Tout cela ressemble au blé, mais ce n'en est pas. On ne peut pas permettre à la balle de rester avec la moisson. Le propriétaire de cette moisson doit venir et séparer le réel de l'imaginaire.

    Qu’est-ce qui sera soufflé et qu'est-ce qui restera? Nous savons, par la révélation de la Parole de Dieu, que toute fornication, tout mensonge, tout vol, tout adultère, tout commérage, toute haine devront être expurgés de l'Eglise. Mais Il a aussi dit qu'Il purgerait "tout ce qui offense."

    "Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l'homme enverra Ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité." (Matthieu 13:40,41).

    Notre Seigneur est sorti visiter de grandes superficies pour souffler hors de la moisson tout scandale, toux ceux qui commettent le mal et tout ce qui offense Dieu. Et ce qui s’en ira en tout premier, ce seront ces choses qui ont été fortement estimées parmi les hommes, mais qui sont une abomination aux yeux de Dieu.

    La Musique Abominable Va Être Soufflée

    Qu’est-ce qui est porté à une si haute estime parmi les hommes et qui pourrait être une telle abomination aux yeux de Dieu ? Par exemple, ayez un autre regard sur la vache sacrée numéro un de la plupart des jeunes chrétiens d’aujourd'hui — le hard rock! Ils l'ont maintenant rebaptisé "le Rock de Jésus" — "le Rock d'Amour" — "le Rock du Saint-Esprit." La musique elle-même n'est pas une abomination pour Dieu, parce qu’elle n'est rien de plus qu'un son amplifié. Elle peut même être imitée par un tas de technologie, comme un synthétiseur Moog. Mais, le mercantilisme bon marché promu par tant de rockeurs de Jésus est l’une des pires abominations que l'Eglise ait jamais connues.

    Je ne peux pas le retenir plus longtemps. Quelqu'un doit le dire. L'effet du prétendu rock de Jésus sur l'Eglise est scandaleux. C'est une puanteur dans des narines de Dieu et quand Jésus commence à purger la moisson — tous les changeurs de monnaie du rock de Jésus seront les premiers à s’en aller. Combien de temps pensez-vous que Dieu supportera certains de ces groupes de chant corrompus qui voyagent à travers le pays et qui font payer jusqu’à 7 000 $ un simple "spectacle pour Jésus" ? Combien de temps Jésus permettra-t-Il à une petite armée d'agents, de managers et de promoteurs d'intimider les églises en poussant les jeunes à une musique qui n’est rien d’autre que l’écho bon marché des halls de concerts de rock impies ? C'est un retour à la vieille musique "pot et acide" d'il y a une décennie.

    Je suis persuadé à 100 % que Jésus est sur le point de souffler directement hors du sanctuaire toute la musique sensuelle, copiée du monde. Nous avons désespérément besoin d'un purification de notre appréciation de la musique. Notre Seigneur ne peut pas être heureux quand Ses enfants développent un goût pour un son qui s'identifie tellement avec les drogues, le sexe et la violence. Et qu’en est-il des chrétiens qui nourrissent leur esprit de chansons occidentales de country avec des paroles mettant en scène le divorce, la tromperie et le blues des salles de bar ?

    Une Révolution Musicale Vient

    Soupesez mes mots, une nouvelle révolution dans la musique vient dans l'Eglise. L'Esprit va souffler tous ces actes "de Las Vegas" de Son aire — et à la place naîtra un son pur et glorieux qui réjouira tout le ciel. Ces groupes acceptant le compromis et qui étaient autrefois si populaires ne trouveront pas une seule poignée de jeunes chrétiens qui désireront les écouter. Jésus va introduire Sa propre musique "qui revient à la mode". Il va purger et chasser hors de l’Eglise tous les faux chanteurs et musiciens, qui ne se sont livrés à Dieu qu’à moitié. Il va sanctifier les voix et les instruments de ceux qui passeront la purge. Christ va ramener Ses vrais enfants à la musique d'adoration.

    Aujourd’hui même, les jeunes chrétiens ne peuvent pas se relever de leur position agenouillée — ayant vraiment répandu leurs cœurs devant Jésus — pour ensuite mettre en marche une musique de hard-rock. La prière, un cœur brisé, des yeux remplis de larmes, une vision de Jésus — aucune de ces choses ne fait partie du rock de Jésus. Mais, tout ceci est sur le point de changer. Déjà, des milliers de jeunes chrétiens commencent à méditer et à prier avec de la musique reposante et douce de louange et d'adoration. Le rock de Jésus est dehors! Il se peut qu’il se cramponne quelque temps de plus et ses promoteurs diront qu'il doit rester en place. Mais, c'est mort! Et à la place, qu’est-ce qui viendra? Une musique nouvelle. Une musique entièrement de Jésus. Un chant de louange joyeuse et d’adoration pleine de crainte révérencieuse. Jésus Lui-même va opérer ce changement. Nous allons voir de nouveaux groupes se lever — si consacrés à Jésus, si séparés du monde et de toute sa stupide musique— et ils ne chanteront que des chants originaux, rien d'emprunté! Ces chanteurs et groupes qui aiment maintenant la popularité seront délaissés, à moins qu'ils ne retournent à la croix, humiliés eux-mêmes, et commencent à se concentrer sur l'adoration.

    Chaque fois que ces jeunes gens fraîchement oints chanteront, Jésus sera exalté. Nous ne verrons plus les interprètes désormais. Nous allons voir Jésus! Plus aucune couverture d'album psychédélique à bon marché. Jésus sera élevé — au lieu de l’ego. Plus d’impressarios faisant pression pour réclamer des prix exorbitants. Plus de procédés émotionnels pour allumer une foule. Plus de chansonnettes inoffensives parlant de paix et d’amour. Non! Cette musique va être un son sanctifié, produit par des interprètes sanctifiés et écouté par des oreilles sanctifiées.

    L'Orgueil de L'Église Homosexuelle Sera Brisé (*)

    Quoi d'autre Jésus purgera-t-il de Son aire ? Tous les homosexuels qui le sont en secret et ceux qui les excusent dans leur péché; tout ceci est de la balle et doit être balayé. Jésus déteste l'homosexualité, mais Il aime les homosexuels. Il pardonne ceux qui se repentent et abandonnent leurs mauvaises voies. Mais maintenant l'Eglise a dans ses rangs ceux qui voudraient nous faire croire que Jésus ne considère plus l'homosexualité comme un péché.

    Les homosexuels revendiquent maintenant plus de 50 000 membres dans leurs églises "pour homosexuels". L'Église Metropolitan Community Church est l’une des nombreuses dénominations homosexuelles ayant surgi brusquement à travers toute la nation. J'ai envoyé un observateur à une de leurs conventions annuelles "du Saint-Esprit" à Dallas, dans le Texas. Quel blasphème incroyable!

    On a donné à chaque délégué, lors de son enregistrement, un paquet qui comprenait, entre autres, deux magazines "pour hommes" présentant tous les hommes nus et une liste de tous les bars d’homosexuels de Dallas — pour que les délégués puissent, après la réunion du soir, aller au bar de leur choix et se joindre à un amant pour la nuit. Et ces délégués se nomment eux-mêmes "des ministres". Comme ils ont bien chanté! Ils ont loué le Seigneur avec enthousiasme; mais leur évangéliste a corrompu l'Evangile au-delà de tout entendement. Il a dit : "Bien sûr, Paul a condamné les hommes qui ont changé l’usage naturel et brûlaient de désir les uns envers les autres. Mais ce n'est pas nous. Nous n'avons rien changé. Nous sommes nés ainsi. Ainsi, sortez de votre cachette. Soyez remplis du Saint-Esprit et jouissez de votre homosexualité."

    Combien de temps Jésus supportera-t-Il ce blasphème outrageux ? Combien de temps notre Seigneur béni permettra-t-il aux "ministres" de l'Eglise d'excuser et d’encourager les homosexuels dans leur perversion ? Et voici ce que c'est — de la perversion! Essayez d’ôter la piqûre de ce mot, essayez de le recouvrir d’un manteau de sucre, essayez de le rendre inoffensif, cela reste toujours de la perversion. Rien n’y changera jamais! L'Eglise peut l'excuser. Des ministres libéraux peuvent nous railler, nous qui l'appelons toujours péché; les comédiens peuvent railler ceux qui résistent, et faire des plaisanteries sur leur compte; mais, en réalité, Jésus déteste l'homosexualité et Il va la vanner directement hors de Son aire sainte. Maintenant même, la communauté homosexuelle est stupéfiée par la façon dont Jésus élève bien haut Sa norme contre leur péché. Le vent de Dieu souffle contre eux.

    Jésus accueillera avec des bras guérissants chaque homosexuel qui rejette son péché et s'écrie : "Je suis dans le besoin, Maître. Pardonne-moi et guéris-moi." Durant les 10 années passées, nous avons contribué à financer une maison pour homosexuels. Nous avons fourni des lits, de la nourriture, des vêtements et prodigué des conseil aux homosexuels voulant être aidés. C'est une partie du commandement de Christ pour leur témoigner du salut et de la délivrance. Mais l'Eglise de Jésus-Christ ne doit jamais accepter un compromis et le dialogue avec la doctrine du diable. La doctrine de Satan est celle d’une acceptation orgueilleuse et arrogante de l’homosexualité en tant qu’expérience chrétienne normale. Jamais!

    Les chrétiens homosexuels non repentants et dans le secret auront leur péché exposé aux regards de tous et seront séparés du vrai corps de Christ. Ayant rejeté l'amour de Jésus et Son offre de délivrance, ils font face à la pelle de vannage de Jésus. Jésus ne revient pas pour une Eglise qui choit et excuse le péché. Ainsi, faites attention! Méfiez-vous des ministres qui excusent le péché vil et le blanchit par ce qu'ils appellent "l'amour" chrétien. Vous ne pouvez pas apporter la guérison aux homosexuels en sympathisant avec leur péché. Prenez garde de ceux qui viennent au nom de Jésus et qui refusent "le caractère excessivement corrompu" de ce péché. Les adultères, le fornicateurs et les homosexuels qui pratiquent leur homosexualité seront tous jetés sur le même tas : Jésus ne permettra pas ces choses dans Sa vraie Eglise.

    Un Deuxième Vent Puissant Vient Précipitamment

    Préparez-vous à un deuxième vent puissant qui vient précipitamment. Esaïe dépeint les nations comme se précipitant en avant dans une course ressemblant à "l’écoulement de grandes eaux," dirigé dans le vent de Dieu. Il dit que l'impie sera "poursuivi comme de la balle." Ils tourneront à la dérive comme des particules emprisonnées dans un tourbillon.

    "Les nations grondent comme grondent les grandes eaux... Il les menace, et elles fuient au loin, chassées comme la balle des montagnes au souffle du vent, comme la poussière par un tourbillon." (Esaïe 17:13)

    Est-ce que vous êtes prêts à recevoir une prophétie — venant du cœur même de Dieu — concernant ce que notre Seigneur est sur le point de faire ? Esaïe a prophétisé que "la semence d'Abraham" deviendrait comme :

    " …un traîneau aigu, tout neuf, garni de pointes; tu écraseras, tu broieras les montagnes, et tu rendras les collines semblables à de la balle." (Esaïe 41:15)

    Esaïe prophétise que Dieu n'oubliera pas Son peuple. Il fera jaillir "de nouvelles rivières dans des lieux élevés — le désert deviendra un ruisseau d'eau — la terre desséchée deviendra des sources d’eau ... et Il ouvrira une nouvelle route de sainteté." Et comment le Seigneur accomplira-t-Il Ses desseins et amènera-t-Il la séparation et la justice ?

    "Tu les vanneras, et le vent les emportera, et un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu te réjouiras en l'Eternel, tu mettras ta gloire dans le Saint d'Israël." (Esaïe 41:16)

    Un Réveil de Sainteté Arrive

    Qu’est-ce qu’Esaïe a prophétisé ? À quoi pouvons-nous nous attendre quand cette purge sera pleinement insufflée ? Je crois que le Seigneur nous a donné un petit aperçu de ce qui arrivera. Plus qu'une épuration de notre musique et de notre moralité, je vois l'arrivée d’une nouvelle sorte de réveil. Nous avons été témoins dans les années passées d'un réveil de l’amour et de la compassion. Ce réveil de l’amour a amené des multitudes dans la bergerie. Nous avons été témoins en conséquence d'un réveil faisant passer de la mort à la vie — d'une forme de piété à la puissance. Maintenant, nous sommes sur le point d’assister à un réveil de la sainteté de Jésus. Entendez de nouveau  Esaïe:

    "... et ils mettront leur gloire dans le Saint d'Israël."

    La sainteté suivra l'amour! Nous chanterons un chant d'allégresse et serons emportés dans une nouvelle vision de la sainteté du Seigneur.

    Je vois de plus en plus d’enseignants qui seront amenés à prêcher la séparation, la sainte douleur et la sainteté. Le Saint-Esprit va élever la norme à l’égard du compromis et de la corruption. Nous verrons une nouvelle sorte de convertis. Bientôt, nous entendrons parler de célébrités renonçant complètement à l'industrie du spectacle pour prêcher l'Evangile. Les politiciens s'éloigneront de leurs pièces remplies de fumée une fois pour toutes pour répandre la Parole de Dieu. Parlez de la séparation; ils vont couvrir toutes les célébrités de playboy chrétiennes de honte. Ces convertis totalement abandonnés à Christ seront remplis de la vision de la sainteté et de la pureté de Christ. Et ils n'auront pas peur de sortir du monde.

    Une nouvelle génération de jeunes convertis surgira avec une sainte hardiesse pour renoncer à la corruption dans le monde et l'Eglise. Là où le péché abonde, la grâce surabonde. Nos enfants font face à une époque où il semble que chaque démon de l'enfer a été relâché pour les séduire. Ils feront face à des séductions dont aucune autre génération n'a entendu parler. Satan les assaillira avec tous les moyens dont il dispose. Les hommes méchants avanceront toujours plus dans le mal. Le crime et la violence menaceront leurs vies même. "Des sots homosexuels" traqueront les rues des villes, violant des hommes et commettant des meurtres, comme ils l’ont fait aux jours de Lot. La puanteur de l’enfer sera presque partout. Mais Jésus a promis aux croyants des dernier temps une mesure plus grande de la grâce que toutes les autres générations. Satan ne le sait pas, mais toutes ses attaques ne feront que contribuer à produire une sorte "de super saint" - je veux dire ici dans le bon sens. Jésus lèvera, au milieu de la folie et du désespoir, une sainte semence; des jeunes hommes et femmes forts, mis à part, inflexibles, tous lavés dans le sang de l’Agneau et survivant à la purge des derniers temps.

    Je ne m’inquiète pas du tout de l'avenir auquel nos enfants chrétiens auront à faire face. Ils vont être plus forts, plus purs et plus profonds en Jésus que n'importe quelle génération dans l'histoire. Il y aura moins de la balle et plus de blé parmi eux.

    Quant à moi, j'ai ouvert toutes les portes et fenêtres de mon être. Mon âme s'écrie : "Oh, Seigneur, envoie le vent — la purification, le vent de la séparation de Ton Esprit — et souffle toute la balle de ma vie. Débarrasse-Toi de tout le rebut. Donne-moi "la douleur continuelle" pour le péché dont Paul a parlé. Mets-moi à part pour Toi."

     

    Référence: Message non daté prêché à l'église Times Square Church, New York, Etats-Unis

    Note: ERM insiste de nouveau sur la distinction essentielle à opérer entre le fait de dénoncer l'homosexualité comme un péché, c'est-à-dire en lui adjoignant une valeur morale négative, et avoir une attitude homophobe. Beaucoup aujourd'hui, en raison d'énormes pressions médiatiques entretenues par un certain courant idéologique et le lobby gay, veulent à tout prix, maintenir cet amalgame dans les esprits, taxant d'homophobie quiconque porte un jugement moral défavorable à l'égard des pratiques homosexuelles. Nous déplorons un tel acharnement qui cherche à diaboliser à l'extrême ceux qui veulent garder une conscience morale pure contre une société décadente. Il est interdit aujourd'hui de dénoncer le mal. Il semblerait que le sens du bien et du mal se soit à ce point désagrégé de nos jours que le péché cardinal condamnable au plus haut point est celui de marcher dans la sainteté et l'intégrité avec Dieu, en se gardant des vices du monde. L'image que nous aimons employer pour faire ressortir cette attitude entretenant la confusion est celle liée au tabac : est-il légitime d'accuser une personne de haïr les fumeurs lorsque cette dernière ne fait que manifester son aversion du tabac ? Il nous faut, enfin, préciser que si Dieu déteste l'homosexualité, Il aime et accueille les homosexuels et leur offre la libération et la guérison. Ceci est vrai pour toutes autres formes de péché (mensonge, vol, adultère, licence sexuelle, etc.), car le Seigneur Jésus-Christ est venu sauver et libérer tous les pécheurs repentants, quelle que soit la nature de leur péché. Par ailleurs, les médias cherchent également à étouffer les voix dissidentes prenant position contre le mariage homosexuel. Or, les chiffres sont parlants : en France, 11762 maires (ce nombre, attesté par huissier, représente un maire sur trois) ont signé l'Appel des maires pour l'enfance, s'opposant très clairement à toute perspective de mariage entre personnes du même sexe. Déjà, en 1998, les maires avaient réussi à entraver la volonté du lobby gay de faire signer le PACS à la mairie, lieu hautement symbolique. Les "maires pour l'enfance" prennent à contre-pied un lobby surmédiatisé mais leur engagement pourrait bien refléter l'état d'une majorité jusque-là silencieuse. Que même nos dirigeants politiques aient infléchi leur position à l'égard de l'homosexualité (mariage civil et adoption d'enfants) est un fait déplorable, qui montre, premièrement, que les convictions réelles s'estompent au profit de la démagogie, et deuxièmement que le courant de l'iniquité finit toujours par l'emporter dans une société permissive livrée à elle-même, et ceci pour sa propre auto-destruction. Si nos dirigeants politiques usaient d'un minimum de réflexion, ils constateraient que la généralisation universelle de l'homosexualité conduirait à l'effondrement de la société : destruction de la famille, destruction du mariage, destruction des rôles respectifs du père et de la mère, destruction de l'enfance, destruction de la sexualité normale remplacée par l'immoralité sublimée et la culture du plaisir, destruction des repères moraux et éthiques constitutifs d'une société saine, absence de procréation. Les lois morales que Dieu a établies dans la nature sont comme la signalisation sur les routes. Lorsque tous les feux rouges sont systématiquement grillés - lorsque tous les interdits sont levés -, des accidents se produisent. Nous avons d'ores et déjà une société agonisante, préférant le mal au bien, l'enfer au ciel, qui se condamne elle-même au jugement inéluctable de Dieu. Ce jugement ne peut être que très sévère lorsque des hommes soi-disant d'Eglise favorisent eux-mêmes l'homosexualité, jusqu'à vouloir rendre normale l'homosexualité dans le ministère.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :