• -La sagesse d'en haut.


     

    « La sagesse d'en haut... est porteuse de paix... »
    Jacques 3.17


    Ne vous est-il jamais arrivé d'avoir une discussion désagréable juste avant d'aller à l'église, un dimanche matin, et d'éprouver le sentiment d'être un parfait hypocrite pendant toute la matinée ? N'en soyez pas étonné : l'ennemi sait que la Parole de Dieu ne peut être semée dans notre coeur « que dans la paix »  (Jacques 3.18), aussi fera-t-il tout ce qu'il peut pour vous empêcher de la recevoir et d'être béni en conséquence. Voilà pourquoi vous devez faire, à votre tour, tous vos efforts pour protéger votre paix ! La paix est source de force ! Si le Diable échoue dans ses tentatives pour vous déstabiliser, il perd son emprise sur vous. Il ne peut vous dominer que lorsque vous vous emportez et perdez le contrôle de vous-même. Il échafaude des plans pour vous voler votre paix, vous faire perdre contenance et vous forcer à tourner en rond ! Ne lui donnez surtout pas ce plaisir !

    Jacques écrit : « La sagesse d'en haut est porteuse paix.»  Dans le Message, Eugene Peterson paraphrase ainsi ce texte : « La vraie sagesse, la sagesse divine se manifeste à travers une vie empreinte de sainteté et se caractérise par une capacité à bien s'entendre avec les autres. La sagesse est douce et raisonnable, pleine de compassion et de bénédictions pour les autres, toujours d'humeur égale, dénuée de toute hypocrisie. Une communauté soudée et saine dépend de l'enthousiasme de chacun à vivre près de Dieu et récolte ensuite les fruits du labeur de chacun à s'entendre avec son prochain, chacun se traitant mutuellement avec respect, honneur et dignité » (v.17-18 LM). Remarquez que bien s'entendre avec les autres est un « labeur » pénible et difficile !

    Aussi, la prochaine fois où vous commencerez à vous emporter contre quelqu'un ou quelque chose, posez-vous la question suivante : « Qu'est-ce que l'ennemi cherche à faire ? Si je me laisse contrôler par ces émotions, quelles en seront les conséquences ? » La joie vous déserte dès que le stress vous envahit, et en conséquence, vous perdez vite votre force, car « la joie du Seigneur est votre force »  (Néhémie 8.1). Priez donc, contrôlez vos émotions et gardez votre paix intacte !


    http://www.saparole.com/?page=texte&date=2009-05-12

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :