• Le porte-monaie et la Bible

     



                          
    Le porte-monaie et la Bible

     

                            
    On venait de voler, en plein jour, quelques objets  de l'intérieur. Mais quoi ?

     Je réfléchis rapidement. Ca y est, je sais ! Deux choses ont disparu : un porte-monnaie et une Bible !



    A peine étais-je rentré, nouveau coup de sonnette. Un passant ramenait ma Bible. Il l'avait trouvée, ouverte, un peu plus loin sur le trottoir et avait lu mon nom et mon adresse à l'intérieur. J'étais heureux de la récupérer, mais, bien sûr, je n'ai jamais revu mon porte-monnaie. La Bible, par ses dimensions et sa fermeture éclair, ressemblait à un porte-feuille ... Quand le voleur a réalisé sa méprise, il l'a jetée, mais il a conservé l'argent.


    C'était son choix. C'est le choix de notre société moderne, de notre civilisation occidentale qui a préféré le matérialisme et rejette Dieu. Mais est-ce le bon choix ?

                        

     Dans l'évangile, Jésus a prévenu ses disciples : "Ne vous amassez pas des trésors sur la terre ... mais amassez-vous des trésors dans le ciel ... car là où est ton trésor, là sera aussi ton coeur ...

    Personne ne peut servir deux maîtres" (Matthieu 6, 19-21 & 24). 

    Si seulement le voleur avait pris le temps de feuilleté  la Bible, il aurait  trouvé un petit compartiment à la dernière page où était mon chéquier et mon numéro.
     L'Éternel a frappé d'aveuglement le voleur afin de protéger mon bien. 
    Psaumes 91.14
     Puisqu'il m'aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom.  

     
    Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit
    venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. Matthieu 24.43  

     
    Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. 
    C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure
    où vous n'y penserez pas
    .

                         

    Quel est votre choix ? La Bible ou le porte-monnaie ? Réfléchissez bien. Il y a de votre avenir éternel.
     

    Là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur. Vous ne pouvez servir Dieu et les richesses. Luc 12, 34


                          

    Galates 5.17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

    Galates 5.24 Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses
    désirs.

    Tite 3.3 Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l'envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant les uns les autres.

                


    Aussitôt après avoir créé l'homme et toute forme de vie sur la terre,
    le Seigneur Dieu prit l'homme et l'établit dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder.

    Genèse 1.28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez  féconds  multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. L'homme et la femme étaient heureux jusqu'à... La convoitise enfanta le péché.
    Genèse 3.6 La femme vit que l'arbre

    était bon à manger et  
agréable à la vue, et  
qu'il était  précieux pour ouvrir l'intelligence;

     elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. 

    Romains 6.23

    Car le  salaire  du péché, c'est la mort;
    mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en
     Jésus Christ notre Seigneur.


                             
    Dieu envoya un rédempteur.
    Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom.  Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement.
    Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin.  N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le mond
    e, l'amour du Père n'est point en lui;  car tout ce qui est dans le monde,

    la convoitise de la chair,  
la convoitise des yeux,  
 l'orgueil de la vie,

    ne vient point du Père, mais vient du monde.  Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. 1 Jean chapitre 2.

                      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :