• Le vrai bonheur

    Le vrai bonheur

     

    «Quelqu’un d’autre le fera»

    Veillons les une sur les autres, pour nous exciter à l’amour et aux bonnes œuvres.

     

    Histoire

    Il y plusieurs années ma femme et moi retournions à Grand Rapids après une épuissante journée de ministère dans une petite Eglise où j’étais assistant pasteur.

    Il était tard et il faisait très froid. Soudain le faisceau de mes phares éclaira une femme qui agitait désespérément les bras pour demander de l’aide. Je dis à ma femme :« Quelqu’un d’autre s’arrêtera.» Notre jeune fils était endormi sur la banquette arrière et je devais être en classe à 8 h 30 le lendemain matin.

    De plus c’était peut-être un piège.

    Mais l’aiguillon de ma conscience me poussa m’arrêter. Et il était vraiment temps. Dans l’auto de la dame, nous découvrîmes quatre enfants inconscients qui avaient succombé aux vapeurs d’un silencieux défectueux. Nous les transportâmes en vitesse dans notre voiture et filâmes à l’hôpital le plus proche. Heureusement leur état n’était pas grave.

     

    Je ne vous recommande pas de vous arrêter le long de l’autoroute pour n’importe qui.

    Il y a cependant un grand nombre de besoins urgents qui ne sont pas comblés.

    Par exemple, un couple âgé, incapable de conduire, raconta qu’il n’était pas allé à l’église depuis plusieurs mois parce que personne n’avait offert de les prendre.

    Et une veuve avec la sclérose en plaques aimerait que
    quelqu’un fasse son épicerie pour elle et l’aider à se rendre à l’église le dimanche.

     

    Je me suis demandé pourquoi personne ne comblait ces besoins.

    Puis je me suis souvenu de ma première réaction cette nuit-là sur l’autoroute: quelqu’un d’autre s’arrêtera.

    Hébreux 10.24 nous donne la solution à ce problème. En tant que chrétiens, nous pouvons exciter nos frères et sœurs dans le Seigneur à l’amour et aux bonnes œuvres en leur donnant le bon exemple. Soyons ce quelqu’un d’autre qui le fera!
     


    (Tout ce que vous faites à l’un de mes plus petits c’est à moi que vous le faites.)

    Quand il est temps de faire quelque chose pour d’autres, certaines personnes n’ont jamais le temps!

    Un jour nous diront peut-être...
     Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant , ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assiste?
                                                       

    Jésus leur dit:

    Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasies! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie!  Luc 6.20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :