• Leve toi et marche

    Leve toi et marche

     

    David Wilkerson

    Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.” (Jean 5:8). L'homme malade à la piscine de Bethesda devait avoir entendu des histoires à propos de Jésus, guérissant partout où il allait. Il pouvait avoir entendu d'autres histoires à son sujet, mais il ne le connaissait pas personnellement. Il était enfermé dans son infirmité et ne reconnaissais pas le Seigneur. Mais Jésus connaissais tout à son sujet! Jésus est venu à lui, dans sa misère et son chagrin et sa grâce était sur le point de se manifester! Le Seigneur fut ému de compassion pour cet homme infirme et tout ce qu'il lui a demandé, c'était de croire sa Parole et d'agir en s'appuyant sur elle : “Lève-toi! Prends ton lit! Et marche hors d'ici!”

    Plus tard, après cette guérison, Jésus retrouva cet homme dans le temple et pu lui parler. C'est alors qu'il apprit qui était réellement Jésus et qu'il plaça sa confiance en lui. Mais alors qu'il gisait là près de la piscine sans aide et sans espoir, il a dû faire face à la plus importante décision de toutes ses douloureuses années. Il a entendu une parole faisant renaître l'espoir et il est placé devant ce défi : Lève toi par la foi et soit rétabli, ou reste étendu là à t'apitoyer sur toi-même et meurs tout seul !

    L'homme aurait pu rester étendu près de la piscine dans l'incrédulité, refusant de bouger, pensant en lui-même : “Ça ne peut pas marcher. Pourquoi Dieu m'aurait-il choisi parmi cette multitude qui a besoin de guérison ? Je suis destiné à mourir ainsi.” Jésus n'aurait pas pu le faire lever contre sa volonté. L'homme devait croire que ses pleurs avaient été entendus et que le temps de sa délivrance était arrivé. C'était maintenant ou jamais.

    “Jésus reprit donc la parole, et leur dit (aux Juifs) : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l'étonnement.” (Jean 5:19-20)

    Jésus dit en fait à ceux qui doutaient : “Mon Père le voulait guéri, alors je l'ai guéri. Je ne fais que la volonté de mon Père.” C'était la volonté de Dieu, l'amour de Dieu et le désir de Dieu que cet homme soit entièrement guéri.

    C'est difficile de croire que Dieu t'aime encore lorsque tu es abattu et faible! Quand des années ont été gaspillées, quand le péché a paralysé ton corps et ton âme, quand tu te sens indigne et incapable de plaire à Dieu, te demandant pourquoi il se soucierait encore de toi. Il faut une foi comme celle d'un enfant pour accepter cet amour, faire ce pas de foi et dire : “Seigneur, sur ta Parole, je me lève et je marche-avec toi!”

    Tu n'as pas à comprendre toute les doctrines concernant la repentance, le péché et la droiture. Tu peux même ne pas connaître Jésus d'une façon profonde et significative! Mais cela viendra en son temps si tu fais ce premier pas dans l'obéissance de te lever et de te tourner vers le Seigneur. “Si quelqu'un est décidé à faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra bien si mon enseignement vient de Dieu ou si je parle de ma propre initiative.” (Jean 7:17

    http://www.worldchallenge.org/fr/view/devotions


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :