• Prières dans la souffrance

     

     

    2866935036_1
     
     

    Prières dans la souffrance

     

    Voici des exemples de prière pour vous aider à parler à Dieu. Dieu comprend toutes nos paroles, même nos soupirs lorsque nous ne trouvons pas les mots. Il est un Dieu de compassion et d'écoute. Un Dieu aimant qui ne reste pas indifférent à nos situations. Il veut nous donner consolation et paix dans le coeur.



    «Dieu, si tu existes, secours-moi, viens à mon aide. Je te crie : ‟au secours”, entends ma voix. Ne fais pas la sourde oreille, même si je ne te connais pas. Je veux être vrai et honnête avec toi : si tu me délivres et me sauves, je ne t’oublierais pas, je fais le voeu de te chercher. Montre-moi que c’est bien toi qui interviens dans ma vie. Amen».


    «Dieu, j’ai mal, j’ai si mal. Pourquoi ? Pourquoi cela m’arrive-t-il ? Que dois-je faire, que dois-je dire ? Montre moi la voix que je dois suivre. Montre moi la lumière pour sortir de ce tunnel. Fais-moi rencontrer quelqu’un qui te connaît et qui pourra m’aider.»

    «Sonde mon coeur, ô Dieu, montre moi si j’ai fait quelque chose de mal, montre moi ce que je dois changer. Pardonne moi si j’ai fait quelque qu’il ne fallait pas. Aide moi à changer


    «Dieu, fais-moi justice, ne me laisse pas être maltraité(e), malmené(e) et être le jouet du/des méchants. Aide moi à te donner ma vie, à me confier en toi, à ne pas t’oublier. Je veux marcher droit devant les hommes et devant toi. Donne moi la force de le faire et de résister aux pressions et aux tentations.»
     



    «Seigneur, fais que je ne t’oublie pas quand je suis heureux et que la vie me sourit ; fais que je ne te maudisse pas quand tout va mal et que je ne comprends pas. Merci.»


    «Mon Dieu, protège moi de moi-même. Délivre-moi de ce que je ne peux contrôler en moi. Rends moi libre de faire le bien autour de moi. Purifie moi. Que je sois quelqu’un de nouveau.»


    « Je veux te dire toute ma souffrance.
    Prends la. Délivre m’en.

    La vie me fait mal, je suis broyé(e), je ne suis plus que larmes.
    Sur la croix, tu as porté ma peine et mes blessures.
    Toi aussi tu étais innocent et tu as as dû endurer la douleur et le rejet.
    Oh, merci pour ta consolation et ton réconfort.
    Tu ne me donnes pas l’explication de ce que je vis, mais tu te charges de ma colère, de ma violence, de mon cri.
    Ta compassion me touche.

    Merci de me comprendre et de me soutenir par ton regard plein d’amour.»



    ----------------

    Le livre des psaumes, dans la Bible, est un recueil de prières qui étaient aussi chantées. Elles ont été écrites par des hommes comme nous, exprimant leurs détresses, leurs incompréhensions mais aussi leur reconnaissance. Ces hommes connaissaient Dieu et avaient une relation d’intimité avec Lui, aussi leurs prières nous aident-elles à nous adresser à Dieu, à mettre des mots sur nos émotions et nos ressentis :

    (Psaume 57 verset 2) : «Aie pitié de moi, ô Dieu, aie pitié de moi ! Car en toi mon âme cherche un refuge; Je cherche un refuge à l'ombre de tes ailes, jusqu'à ce que les calamités soient passées.»

    (Prière d’après le psaume 23) :
    «Eternel, soit mon berger, celui qui me guide et prends soin de moi; montre moi qu’en toi je ne manque de rien.
    Donne à mon âme sa nourriture, dirige moi vers des endroits paisibles et ressourçants,
    Restaure moi, conduis moi sur la bonne voie, pour l’honneur de ton nom.
    Quand je marche dans la vallée de la mort, donne-moi de ne pas avoir peur du mal qui pourrait m’arriver, car tu es avec moi ;
    Tu me conduis, tu veilles sur moi et tu me rassures.
    Tu nourris mon âme, sous les yeux de ceux qui me veulent du mal;
    Donnes moi ton Esprit, que mon coeur déborde de vie et de joie.
    Oui, tous les jours de ma vie, ton amour m'accompagne et je suis heureux(se).
    Seigneur, je viendrai dans ta maison aussi longtemps que je vivrai.
    »

    (Psaume 73 -extraits) :
    «Dieu est vraiment bon ... pour tous ceux qui ont le cœur pur.
    Pourtant, j'ai bien failli faire un faux pas ; il s'en est fallu d'un cheveu que je tombe.
    J'ai vu en effet ceux qui ont renié Dieu, j'ai vu que tout leur réussit et j'ai envié ces insolents. Ces gens-là n'ont jamais d'ennuis, ils sont gros et gras, ils ne connaissent pas la peine des hommes ; les coups durs sont pour les autres, pas pour eux... Dans leur luxe, ils vous regardent de haut.. Ils se moquent, ils parlent méchamment, d'un air supérieur ils ne parlent que d'opprimer... tout le monde se tourne vers eux et boit leurs paroles comme de l'eau... Regardez-les, ces gens sans foi ni loi : toujours à l'abri des ennuis, ils améliorent leur situation.
    C'est donc pour rien que je suis resté honnête ?...Tous les jours, j'endure toutes sortes de peines, chaque matin, je suis au supplice. Mais si je me décidais à parler comme eux, je serais traître envers tes fils, mes compagnons.
    J'ai voulu y réfléchir, pour comprendre ; mais tout cela m'a paru trop difficile, jusqu'au jour où, entrant dans ton sanctuaire, j'ai compris quel sort les attendait (après la mort)... Seigneur, dès que tu entres en action, ils se réduisent à rien,
    comme les images d'un rêve lorsqu'on s'éveille. Quand j'étais plein d'amertume,
    choqué jusqu'au plus profond de moi-même, j'étais stupide, je n'y comprenais rien... Tu me conduis selon ton plan et tu me recevras avec les honneurs. Ici-bas, que désirer, puisque je suis avec toi ? Mon corps peut s'épuiser, mon cœur aussi,
    mais mon appui, mon bien le plus personnel, c'est toi, Dieu, pour toujours.
    »

    (Psaume 51):
    «O Dieu, toi qui es si bon, aie pitié de moi ; toi dont le cœur est si grand, efface mes désobéissances.
    Lave-moi complètement de mes torts, et purifie-moi de ma faute.
    Je t'ai désobéi, je le reconnais ; ma faute est toujours là, je la revois sans cesse.
    C'est contre toi seul que j'ai mal agi, puisque j'ai fait ce que tu désapprouves.
    Ainsi tu as raison quand tu prononces ta sentence, tu es irréprochable quand tu rends ton jugement.
    Oui, je suis marqué par le péché depuis que je suis né, plongé dans le mal depuis que ma mère m'a porté en elle...
    ...Mais ce que tu aimes trouver dans un cœur humain, c'est le respect de la vérité.
    Au plus profond de ma conscience, fais-moi connaître la sagesse.
    Fais disparaître ma faute, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que neige.
    Annonce-moi ton pardon, il m'inondera de joie. Que je sois en fête, moi que tu as brisé !»
     
    http://www.atoi2voir.com/atoi/visu_article.php?id_art=1115&n1=1&n2=5
     
    1208e3b5-m

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :