• PRIEZ POUR JÉRUSALEM

     
     
    1544733086.gif
    shalom jérusalem
     
     
     
    PRIEZ POUR JÉRUSALEM

    par David Wilkerson

     
    Le message du pasteur David Wilkerson donné le lundi 16 avril 2007 à Jérusalem
    « Que chaque pasteur, chaque chrétien, prenne position pour Israël et transmette le message de ce soir à son pays respectif ».
    C’est ce soir au grand auditorium de Jérusalem, le Binianei haHouma, qu’a débuté la conférence du pasteur David Wilkerson qui a duré trois jours.
    La salle était pleine et des chrétiens de toutes les nations étaient présents, enthousiastes. Avec beaucoup et de passion, David Wilkerson, l’auteur du best seller « la Croix et le poignard » nous a exhortés à bénir Israël et à prier pour la paix de Jérusalem
    - « Il n’y a pas de moment plus critique pour Israël que ces jours-ci. ».
    Il y a 20 ans, lorsque David Wilkerson vint à New-York, le Seigneur lui avait dit clairement :
    « Honore Israël et Je bénirai ton assemblée ! ».
    Et David Wilkerson de résumer les choses :
    « Un chrétien n’est véritable que s’il aime et bénit Israël ! ».
    Après avoir passé en revue tout ce que la Parole dit à propos de la nécessité de bénir Israël et de rendre grâce à Dieu pour Son peuple qui nous a transmis les Ecritures, nous a fait connaître les Patriarches, les saintes alliances, et le Messie Lui-même, David Wilkerson a alors posé la question que Paul exprime dans Romains 11 :13 en l’actualisant :
    « Comment l’Eglise peut-elle rendre jaloux Israël aujourd’hui ?... ».
    Avec émotion, David Wilkerson a parlé de tous les pasteurs, évêques et responsables chrétiens se disant « de Christ » qui s’entêtent à ne pas bénir Israël, et le critiquent. Il a fustigé notamment le matérialisme et la « théologie de la prospérité », qui, selon lui, a terni l’image de la simplicité évangélique.
    C’est aussi, dit David Wilkerson, la théologie de St Jean Chrysostome qui refait surface et nourrit l’antisémitisme chrétien. Cet évêque du IVe siècle appelé « bouche d’or », l’un des « plus grands Pères de l’Eglise », parlait des Juifs d’une manière odieuse jusqu’à les traiter de porcs :
    « La synagogue est pire qu’un bordel. c’est l’antre de vauriens et le repaire de bêtes sauvages. le temple de démons se consacrant à des cultes idolâtres ».
    Cette théologie antisémite a perduré jusqu’à la Réforme et renaît à présent dans le monde chrétien et jusque dans la famille évangélique !
    Pour David Wilkerson, le « temps des Gentils » s’est achevé en 1967 avec la libération de Jérusalem - la ville de David a été rendue à Israël. Dieu n’a jamais « abandonné » Israël, et, alors que toutes les nations se détournent d’elle, le temps est venu où les chrétiens doivent prendre parti clairement et avec force pour le peuple de Dieu et sa terre.
    « Israël, je t’aime d’un amour éternel ! » - Jérémie 31 :3
    Jérusalem, le 13 juin, Pasteur Gérald Fruhinsholz Source : Shalom-Israel/Voxdei
    http://www.michelledastier.org/index.php/2007/09/16/697-souffle-de-vie-septembre-priez-pour-jerusalem-par-david-wilkerson
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :