• Quel rapport entre la croix et la marche par l?esprit ?

     

    3002043587_1_3_ZMVzvZcm
    quel-rapport-entre-la-croix-et-la-marche-par-l-esprit_1397872-M

     

    Quel rapport entre la croix et la marche par l’esprit ?

    Article de Henri Viaud-Murat.

     

    Il est impossible de marcher par l’esprit sans avoir compris et accepté le message de la croix. En revanche, on peut avoir compris et accepté le message de la croix sans avoir appris à marcher par l’esprit!

    Peut-être serez-vous surpris par cette déclaration introductive. Cependant, il s’agit d’une réalité, et nous devons bien comprendre cette réalité.

    Nous savons tous que, sur la croix, le Seigneur Jésus a expié nos péchés. Le châtiment qui devait revenir au pécheur est tombé sur Lui. Il S’est chargé dans Son corps de tous nos péchés et de toutes nos iniquités, et Il est mort pour que tous ceux qui croient en Lui aient la Vie éternelle.

    Nous savons aussi qu’Il a entraîné les pécheurs dans Sa mort.

    "Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts" (2 Cor. 5: 14).

    Sur la croix, le Seigneur Jésus n’a donc pas seulement expié nos péchés. Mais Il a mis à mort le pécheur! Quand Il est mort, nous sommes morts aussi, en Lui et avec Lui, à notre ancienne nature de péché, et à toute notre vie passée de péché.

    La croix a donc mis un terme définitif à toute notre vie passée, depuis le moment de notre conception, où nous avions hérité le péché originel, jusqu’au moment de notre conversion à Jésus-Christ, qui marque aussi le moment de notre nouvelle naissance.

    Cependant, la nouvelle naissance suit logiquement notre mort en Christ, de même que la résurrection de Christ suit logiquement Sa mort.

    Car si nous sommes morts en Christ, nous sommes aussi ressuscités en Lui et avec Lui.

    Nous bénéficions d’une identification complète avec le Seigneur Jésus, dans Sa mort et Sa résurrection.

    "Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts; et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles" (2 Cor. 5: 14-17).

    Si le Seigneur Jésus a voulu nous faire passer par une mise à mort complète, c’est afin que nous puissions ensuite naître de nouveau à une Vie entièrement nouvelle, la Vie même de Dieu!

    Par notre nouvelle naissance en Christ, toutes choses sont réellement passées, et toutes choses sont devenues nouvelles pour nous. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons réellement vivre pour Celui qui est mort et ressuscité pour nous!

    Quelle sont les conditions pour naître de nouveau? Elles sont simples: nous devons d’abord nous repentir de nos péchés, et nous devons ensuite accepter Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur.

    C’est Dieu qui nous fait passer par une nouvelle naissance. Il "met à mort" le pécheur que nous étions, et Il le ressuscite en saint! Tout ce que nous étions, et tout ce que nous avons fait, en tant que pécheurs perdus, disparaît dans la mort de Christ et Dieu nous fait immédiatement passer par une nouvelle naissance, par laquelle nous devenons "justice de Dieu en Christ" (2 Cor. 5: 21).

    Cette nouvelle naissance ne concerne, dans un premier temps, que notre esprit, notre "homme intérieur", ou encore notre "homme spirituel". Notre corps physique n’est pas encore passé par sa résurrection, mais celle-ci lui est acquise, et s’accomplira lors du retour du Seigneur Jésus pour enlever Son Eglise.

    Dès lors, nous pouvons comprendre pourquoi la connaissance de l’oeuvre de la croix est absolument indispensable, tout d’abord pour mourir à notre vie passée de péché et pour naître à une vie nouvelle, mais aussi, dans un deuxième temps, pour apprendre à marcher par l’esprit.

    Marcher par l’esprit, c’est marcher dans la Vie de résurrection du Seigneur Jésus. Il n’y a pas de marche dans la Vie de résurrection sans une mort préalable à la croix!

    Le Chrétien qui n’a donc ni pleinement compris ni accepté l’oeuvre de la croix est incapable d’apprendre à marcher par l’esprit. Il peut comprendre qu’à la croix ses péchés ont été expiés. Mais il doit aussi comprendre qu’il est lui-même mort à sa vie passée, et qu’il est réellement né à une Vie nouvelle en Christ.

    Notre cheminement spirituel doit donc passer par l’étape indispensable de la croix. Mais ce cheminement spirituel ne s’arrête pas à la croix. Si nous nous arrêtons à la croix, jamais nous ne pourrons marcher par l’esprit!

    Si nous nous arrêtons à la croix, nous pourrons très bien comprendre que notre passé de péché est mort, mais cela ne nous fera pas comprendre comment marcher en nouveauté de vie.

    Pour marcher en nouveauté de vie, nous devons encore comprendre en quoi consiste réellement notre nouvelle naissance. Nous devons connaître la magnifique réalité de notre nouvelle nature. Nous devons connaître la gloire de la grâce qui nous a été faite en Christ: avoir été transportés dans les lieux célestes, dans notre nature régénérée, au point de nous trouver actuellement "assis dans les lieux célestes en Christ", dans une nature semblable à la Sienne, revêtus de Sa parfaite Justice, et participants de Sa Vie divine!

    De même que Christ n’est pas resté cloué sur la croix, ni étendu dans la tombe, mais qu’Il est glorieusement ressuscité et monté au Ciel, où Il réside actuellement, à la droite du Père, de même, nous aussi, nous ne devons pas rester "cloués sur notre croix", ni "étendus dans notre tombe"!

    Nous portons, nous aussi, les marques indélébiles de la croix, prouvant que nous sommes bien passés, en Christ, par la mort à tout notre passé. La croix restera toujours présente à nos pensées et dans notre coeur, car nous n’en oublierons jamais la signification.

    Mais nous savons aussi que nous sommes déjà passés à une nouvelle étape, celle de la Vie de résurrection. Cette étape nous a été ouverte par le passage obligé de la croix. Mais ce qui compte à présent, c’est de marcher par l’esprit.

    Comprenons-nous bien: il ne s’agit pas d’oublier la croix! Il ne s’agit pas de ne plus en tenir compte! Il s’agit, au contraire, d’en garder constamment en nous le souvenir, d’en connaître la signification, de ne jamais oublier ce qu’elle a signifié, et ce qu’elle nous permet d’accomplir en tant que nouvelles créations.

    C’est grâce à la croix que nous nous trouvons aujourd’hui "assis dans les lieux célestes"! C’est grâce à la croix que nous pouvons marcher dans la Vie de résurrection!

    Mais, si nous n’avons pas oublié la croix, nous sommes passés dans une nouvelle dimension! Jésus-Christ n’a pas oublié la croix, Ses meurtrissures sont toujours visibles, et le resteront éternellement. Mais ce qui compte réellement pour le Seigneur, une fois qu’Il nous aura fait comprendre et accepter Son oeuvre à la croix, c’est de nous faire marcher par l’esprit! C’est de nous révéler pleinement l’infinie richesse du Royaume de Dieu dont Il nous a ouvert la porte par Sa résurrection! C’est de nous permettre de Le manifester pleinement, à présent que nous avons été délivrés du péché et de toutes les puissances des ténèbres, et que nous sommes ressuscités à la Vie éternelle!

    C’est pour cette raison que le puissant message de la croix doit toujours être suivi et accompagné du message tout aussi puissant de la marche par l’esprit. Si nous n’apprenons pas à marcher par l’esprit, nous ne pourrons jamais recevoir le plein bénéfice de l’oeuvre de la croix.

    Que faut-il comprendre, pour pouvoir apprendre à marcher par l’esprit?

    Il faut tout d’abord comprendre quelle est la réelle qualité de la nouvelle nature que nous avons reçue en Christ! Nous avons reçu une nature parfaite, sainte et juste, absolument semblable à la nature du Seigneur Jésus-Christ! Nous sommes participants de la nature divine! Nous sommes un seul esprit avec le Seigneur Jésus! Dieu a placé en nous Sa Lumière, et a fait de nous tous, qui sommes régénérés en Christ, des lumières du monde, à l’image de Christ, La Lumière du monde!

    Ayant compris ces vérités, nous devons aussi nous les approprier par la foi, et nous identifier à ce que nous sommes réellement en Christ: de nouvelles créations à Son image.

    Il n’y a aucun orgueil à proclamer ce que la Parole de Dieu dit que nous sommes en Christ! Certes, cette proclamation doit être accompagnée des fruits correspondants! Mais nous allons certainement porter ces fruits, si nous croyons ce que dit la Parole de Dieu.

    Car c’est en croyant que nous verrons la gloire de Dieu! Notre proclamation doit provenir d’un coeur rempli de foi en la Parole de Dieu. Il ne s’agit pas d’une proclamation creuse, qui ne correspondrait pas à une Vérité à laquelle nous croyons dans notre coeur! Mais c’est de l’abondance de notre coeur que notre bouche parlera, et que nos actes suivront!

    La foi permet toujours au Saint-Esprit d’agir dans notre vie, et d’accomplir en nous ce qui nous est annoncé par la Parole de Dieu!

    Nous devons donc nous appliquer à méditer à la fois l’oeuvre de la croix, mais aussi l’oeuvre de la Résurrection de Christ, qui est aussi la nôtre! C’est la croix qui a mis à mort notre vie de péché passée, mais c’est la Résurrection du Seigneur qui nous permet de vivre de la Vie de Christ!

    Ce sont des vérités éternelles que nous devons absolument savoir!

    "Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit (mot à mot: "réduit à l’impuissance"), pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ" (Romains 6: 4-11).

    Voici ce que nous devons savoir, et ne jamais oublier:

    * Notre "vieil homme" a été crucifié avec Christ! Le corps du péché a été réduit à l’impuissance! La puissance de péché et de mort qui demeure dans notre chair ne peut plus nous dominer, car nous sommes au bénéfice d’une puissance plus grande, celle de l’Esprit de Vie en Jésus-Christ! Grâce à la croix, nous ne sommes plus esclaves du péché! Car nous sommes morts, et libres du péché!

    * Christ est ressuscité des morts. La mort n’a plus de pouvoir sur Lui! Il est revenu à la Vie, et c’est pour Dieu qu’Il vit! Nous aussi, en Christ et par Lui, nous sommes ressuscités des morts. La mort n’a plus de pouvoir sur nous! Nous sommes revenus à la Vie, et c’est pour Dieu que nous vivons, dans notre nouvelle nature de saints!

    C’est pour cela que nous devons nous regarder comme morts au péché (c’est l’oeuvre de la croix), mais aussi comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ (c’est l’oeuvre de la résurrection).

    Le fait de se regarder de cette manière implique un changement complet de mentalité! Nos pensées doivent changer, en ce qui concerne notre identité réelle!

    Nous ne devons plus nous considérer comme les pécheurs perdus que nous étions auparavant, mais nous devons nous considérer comme Dieu dit que nous sommes en Christ! Nous ne sommes plus ce que nous étions! Et ce que nous sommes déjà en Christ sera pleinement manifesté, si nous le croyons!

    Voilà pourquoi la croix est inséparable de la résurrection, et la résurrection est également inséparable de la croix. Le sceau de la croix reste appliqué sur toutes les oeuvres que Dieu a préparées d’avance pour que nous les pratiquions. Car ce sont des oeuvres qui manifestent à la fois le fait que nous sommes morts à notre vie passée, et aussi le fait que nous vivons de la Vie de Résurrection du Seigneur Jésus.

    Cette Vie de Résurrection, qui nous anime, a complètement échappé à l’emprise de la mort, de la chair et du péché!

    Gloire à Dieu pour la croix de Jésus-Christ! Mais gloire aussi à Dieu pour Sa Vie de Résurrection !

     

     

    1208e3b5-m

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :