• QUOIQUE MORT, IL PARLE ENCORE

     


     

     

    QUOIQUE MORT, IL PARLE ENCORE "

    Par David Wilkerson

    Le fait est, c’est impossible d'avoir une foi qui plaît à Dieu, sans partager l'intimité avec lui. Qu'est-ce que je veux dire par intimité? Je parle d'une proximité avec le Seigneur qui vient d’un désir ardent pour lui. Ce genre d'intimité est un lien personnel intime, une communion. Ceci vient quand nous désirons le Seigneur plus que toute autre chose dans cette vie.

    "C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c'est par elle qu'il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c'est par elle qu'il parle encore, quoique mort." (Hébreux 11:4) Je tiens à noter plusieurs choses importantes à propos de ce verset. Tout d'abord, Dieu lui-même témoigne des dons d’Abel, ou des offres. Deuxièmement, Abel devait construire un autel à l'Éternel, où il apporta ses sacrifices. Et il offra non seulement des agneaux non souillés pour le sacrifice, mais aussi la graisse de ces agneaux. "Et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse.”(Genèse 4:4)

    Qu'est-ce que la graisse signifie ici? Le livre du Lévitique dit de la graisse, “Toute la graisse est l'aliment d'un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel.”(Lévitique 3:16) La graisse était la partie du sacrifice qui causait un arôme doux qui monta. Cette partie de l'animal prit rapidement feu et fut consommée, ce qui produisit l’odeur douce. Le gras représente ici un genre de prière ou de communion qui est acceptable à Dieu. Il représente notre ministère pour le Seigneur dans le secret de la prière privée. Et le Seigneur lui-même indique que ce culte intime s'élève à lui comme une odeur douce et savoureuse.

    La première mention dans la Bible de ce genre de culte est d’Abel. C'est la raison pour laquelle Abel est inscrit dans Hall de la Foi des Hébreux 11. Il représente un genre de serviteur qui était en communion avec le Seigneur, lui offrant le meilleur de tout ce qu'il avait. Comme Hébreux déclare, l'exemple d’Abel continue aujourd'hui à être un témoignage d’une vrai foi vivante: “C'est par elle qu'il parle encore, quoique mort." (Hébreux 11:4)

    Posted by David Wilkerson

     http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com/2010/01/quoique-mort-il-parle-encore.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :