• rebéllion occultisme

     

     

     

     Mise en garde au sujet d'un jeu vidéo d'animation de chevaux sur Internet

    Rébellion - Occultisme


    Le jeu vidéo pour enfants Equideow signalé par la Revue Horse Magazine

     

    Témoignage publié en anglais par
    http://www.crossroad.to/text/responses/web-programs.htm

    J'aimerais vous mettre en garde contre un jeu vidéo sur l'Internet, qui existe en plusieurs langues à l'adresse www.howrse.com C'était la première fois que nous permettions à nos enfants de participer à un jeu sur l'Internet, signalé dans la revue "Horse Magazine" que lit notre aîné de 18 ans, qui aime les chevaux. Les plus jeunes aiment aussi les chevaux, et ils pensaient trouver là un jeu du même genre que leurs vieux CD-ROM Dogz4 et Catz4, de la série "Petz". Mais le deuxième jour, nous avons découvert qu'il n'en était rien !

    Nous nous demandions pourquoi le jeu était intitulé "Howrse" et non "Horse" (en français, Equideow, et non Équidéo.) Nous avons supposé que le nom de domaine "horse" n'avait pas été disponible. Bien entendu, nous avons dû nous inscrire avant de voir quoi que ce soit de substantiel permettant d'évaluer le site. Les enfants ont choisi un cheval d'une certaine espèce, sa robe, son nom, etc. Ensuite le jeu a déclaré qu'il allait rendre leur cheval "immortel". C'était bizarre, mais nous avons cru que c'était seulement pour "faire semblant". Puis, chose plus troublante encore, j'ai vu que les joueurs pouvaient gagner des "points-karma". La société détenant le logiciel s'appelait "Owlient" ("owl", en anglais, signifie "chouette" ou "hibou".) Que venaient donc faire les hiboux dans un jeu sur les chevaux ? Les lettres "ow" dans "Howrse" et dans "Equideow" ne représentaient-elles pas le "ow" de "owlient" ? Une des icônes était une écurie noire, appelée :"Le Marché Noir". Pourquoi donc ? Les écuries ne sont pas peintes en noir, que je sache !

    C'est seulement le second jour qu'un de nos enfants a eu un problème pour aller voir "notre" cheval. Comme par hasard, c'est-à-dire providentiellement, j'ai vu que mon fils était entré dans le "Marché Noir". En examinant cette page-là j'ai remarqué que tous les liens portaient le nom d'un personnage de la mythologie grecque païenne, d'un dieu ou d'une déesse : par exemple Héphaïstos, Morphée, Fertilité, Aphrodite, Zeus, Les Méduses, Éole, Pandore, Pégase, Atlas, avec cette mention: "un Dieu qui accorde à votre cheval l'endurance et la vitesse". Vous avez bien lu, "Dieu" était écrit avec une majuscule. C'était bien plus qu'un simple signal d'alarme : c'était un énorme "feu rouge" indiquant que ce site faisait la promotion du mal !

    J'ai montré la chose à mon mari et expliqué aux enfants la nature du problème. Ils savent qu'il n'y a qu'un seul vrai Dieu, et un Seigneur et Sauveur qui est Jésus-Christ. Comprenant que ce jeu était un hommage à tous les dieux à l'exception du seul vrai Dieu, ils n'ont plus voulu y toucher, bien qu'ils aient toujours une affection innocente pour les chevaux. J'ai également trouvé sur "howrse.com" des relents d'hindouisme et de sorcellerie. Nous nous sommes désinscrits.

    Ce site, www.howrse.com attire les enfants qui aiment les chevaux. Une fois inscrits et engagés dans le jeu, ils sont alors initiés progressivement à la symbolique occulte, aux noms d'entités occultes, à la terminologie et à l'idéologie occultes. Le premier jour, votre cheval ne fait que "naître", et votre rôle se limite à lui faire manger des pommes, du foin, ou des carottes… Le deuxième jour, on le nourrit encore et on peut aller un peu plus loin, et ainsi de suite. J'ai remarqué que dès ce jour-là, pour "élever" les chevaux virtuels il fallait entrer en contact e-mail avec d'autres joueurs, chose que nous n'aurions jamais permise à nos enfants. Ensuite j'ai découvert que le site avait sa base à l'étranger. Les petits drapeaux en haut de la page renvoyaient à une version française, allemande, ou espagnole. Une recherche online sur "Owlient" m'a permis de découvrir que ce jeu avait été crée par deux jeunes français.

    Ensuite j'ai étudié le sens symbolique du hibou. J'ai abouti au site www.crossroad.to de Berit Kjos, et découvert à quel point la symbolique du hibou et de la chouette était liée au mal, aux religions païennes et occultes. L'ensemble des symboles, des noms, et des idées que véhicule le site "howrse" donne à penser qu'il est l'œuvre d'occultistes.

    Je crois donc devoir vous mettre en garde, et il se peut qu'à votre tour vous deviez donner des avertissements. Il faut que d'autres parents soient alertés avant que le mal ne soit fait. Si je n'avais pas eu l'habitude de surveiller de près les activités de mes enfants, je n'aurais sans doute pas pu les arrêter à temps. Un enfant de 9 ou 12 ans n'est pas expert en symbolique ; d'ailleurs, mes enfants étaient tellement accaparés par les soins à donner à "leur" cheval, qu'ils ne prenaient pas garde à ces éléments occultes. Je leur ai donc expliqué que certains termes et certains symboles sont chargés de sens, et qu'ils sont utilisés sciemment pour transmettre un message: et il nous faut être attentifs pour ne pas nous laisser piéger malgré nos bonnes intentions. C'est l'un des rôles des parents. C'est une responsabilité qui nous incombe. Mais à l'heure actuelle, il faut que même les enfants apprennent à observer et à demander à Dieu la sagesse qu'Il promet dans Jacques:5: "Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu qui donne à tous libéralement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée."

    Je remercie Dieu d'avoir attiré mon attention sur ce danger. Sinon, je ne sais ce qui aurait pu arriver. Les jeux vidéo sur l'Internet, c'est fini ! Je ne crois pas qu'il existe de filtres qui éliminent l'occultisme et le paganisme. Les filtres ne sont pas meilleurs que les gens qui les mettent au point.

    En vous remerciant de votre attention, Mme Angie K.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :