• VEILLER ET PRIER

     
     

    VEILLER ET PRIER

    <o:smarttagtype name="PersonName" namespaceuri="urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags"></o:smarttagtype>

    "Oh, frère, prie; malgré Satan, prie; passe des heures dans la prière, néglige des amis plutôt que ne pas prier; jeûne, manque le petit déjeuner, le dîner, le souper et de sommeil aussi – plutôt que ne pas prier. Et nous ne devons pas parler de la prière - nous devons prier dans la vraie ferveur. Le Seigneur est proche. Il vient doucement tandis que les vierges somnolent." "Mais je trouve vrai ce que Samuel Rutherford a écrit : 'Un lit arrosé de larmes, une gorge desséchée par la prière, des yeux changés en une fontaine de larmes pour les péchés du pays doivent rarement se trouver parmi nous. '" - Andrew A. Bonar

    Au milieu de toutes sortes d'activités et de poursuites qui accaparent notre temps, Dieu appelle clairement Son peuple de cette présente génération à produire un impact puissant sur le monde. Pourtant, réalisons-nous que la tâche qui consiste à faire connaître Christ tout autour de nous et dans le monde entier, par nos propres forces et capacités, est humainement hautement impossible? Un tel défi si exigeant nécessite que nous nous consacrions entièrement à <st1:personname productid="la GRᅡCE" w:st="on">la GRÂCE</st1:personname> transformatrice de Dieu. La culture de notre époque, dans le monde comme dans l'Eglise hélas, nous incite à vivre pour nous-mêmes et à nous satisfaire du confort et des bienfaits du matérialisme. Notre société est menée par le bâton d'une philosophie du plaisir, de l'autosuffisance et de l'auto-indulgence - mais pour combien de temps encore? En conséquence, confessons avec larmes et désespoir que même nos vies chrétiennes ne dégagent pas la saveur du Ciel, ni ne transpirent de l'Onction de Vie qui émane d'une sainte passion pour Jésus et d'une vie cachée en Lui dans la prière fervente.

    Oh, puissions-nous à jamais comprendre, comme Habacuc qui s'écriait: "Éternel, ravive Ton œuvre au milieu des années" (Habacuc 3:2) que s'élever au-dessus de cette médiocrité ambiante grandissante et de la condition laodicéenne requiert bien plus que de simples bonnes intentions faites d'organisations, de schémas, de plans, de stratégies, de projets, de discussions, d'enseignements, de projections, de réunions, de conférences, d'œuvres tout humains! Notre grand besoin, c'est celui d'un réveil véritable dans lequel notre passion sans compromis pour le Seigneur Jésus-Christ sera ranimée, et l'amour extravagant pour les perdus et ceux qui ne sont pas atteints par l'Evangile, rallumé. Oui, seul un abandon total à Jésus-Christ fera de nous des hommes et des femmes qui changeront le monde par <st1:personname productid="la PRIERE" w:st="on">la PRIERE</st1:personname>, par l'effet de la grâce de Dieu seule!

    C'est là que des veillées régulières de prière trouveront leur place, comme moyen de rechercher le Seigneur et de se laisser saisir par une vision fraîche de Son règne et par un fardeau pour une œuvre plus profonde de GRÂCE, de REPENTANCE et de FOI. La prière profonde, sincère et prolongée produira nécessairement les fruits suivants:

    1. Un abandon total de nos vies, désirs, rêves et ambitions à la seigneurie et au contrôle total de Jésus-Christ;
    2. Une volonté joyeuse de nous mettre à part pour être exclusivement consacrés à la gloire et à la réputation de Jésus-Christ, rendues évidentes par les marques d'une vie sainte et à la ressemblance de Christ;
    3. Une sainte insatisfaction à l'égard d'une religion dominée par le statu quo, laquelle insatisfaction mènera à une vision brûlante d'un véritable réveil centré sur Christ dans l'Eglise;
    4. Un amour et un fardeau surnaturels pour les perdus et les âmes mourantes, qui se manifesteront par une volonté sacrificielle d'aller prêcher <st1:personname productid="la Bonne Nouvelle" w:st="on">la Bonne Nouvelle</st1:personname> à toutes langues, tribus et nations non-évangélisées du monde.

    Pouvons-nous avoir le même regard sur la condition de l'Eglise et du monde et ressentir la même affliction que le prophète Jérémie qui pleurait devant l'hécatombe dans laquelle était plongé son peuple: "Rempart et murailles n’offrent plus ensemble qu’une triste ruine... Mes yeux se consument dans les larmes, mes entrailles bouillonnent, ma bile se répand sur la terre, à cause du désastre de la fille de mon peuple" (Lamentations 2:8-11)? Si une telle contrition saisit nos cœurs, alors des larmes couleront de nos yeux et nous serons amenés à crier JOUR ET NUIT au Seigneur pour qu'Il restaure Sa gloire au milieu de nous par un réveil alors que tout semble désolation autour de nous: "Leur cœur crie vers le Seigneur… Mur de la fille de Sion, répands jour et nuit des torrents de larmes! Ne te donne aucun relâche, et que ton œil n’ait point de repos! Lève-toi, pousse des gémissements à l’entrée des veilles de la nuit! Répands ton cœur comme de l’eau, en présence du Seigneur!" (Lamentations 2:18-20).

    Puissions-nous pleinement prendre conscience qu'un réveil véritable ne s'associe pas bien à l'organisation institutionnelle, car le Saint-Esprit est éteint et contristé lorsque l'homme cherche à Le contrôler et à L'enfermer dans une cage; qu'une manifestation du Royaume de Dieu dans toute sa puissance et sa pureté ne peut se mélanger avec les vains efforts et méthodes humains, mais qu'elle n'est issue que de <st1:personname productid="la GRᅡCE SOUVERAINE" w:st="on">la GRÂCE SOUVERAINE</st1:personname> de Dieu. Voulons-nous donc répondre maintenant à l'appel lancé par le Seigneur à faire de la prière un style de vie et la première des priorités jusqu'à ce que l'esprit d'enfantement et d'agonie soit atteint? Que le Saint-Esprit de Dieu fasse une grande œuvre d'illumination au milieu de Son peuple afin que nous saisissions la précieuse promesse de Dieu qu'Il conserverait Son alliance de fidélité envers un saint reste qui S'HUMILIE, PRIE et SE DETOURNE de SES PECHES (2 Chroniques 7:14), et qu'Il "restaurerait toutes choses". Le Père cherche à déverser Sa douleur et Ses fardeaux dans des cœurs mus par un profond désespoir qui se tiennent à la brèche. Nous voyons ce ministère de sentinelle décrit en substance mais allégoriquement dans notamment le livre de Néhémie, homme de réveil.

    "L’ouvrage est considérable et étendu, et nous sommes dispersés sur la muraille, éloignés les uns des autres. Au son de la trompette, rassemblez-vous auprès de nous, vers le lieu d’où vous l’entendrez; notre Dieu combattra pour nous. C’est ainsi que nous poursuivions l’ouvrage, la moitié d’entre nous la lance à la main depuis le lever de l’aurore jusqu’à l’apparition des étoiles. Dans ce même temps, je dis encore au peuple: Que chacun passe la nuit dans Jérusalem avec son serviteur; faisons la garde pendant la nuit, et travaillons pendant le jour. Et nous ne quittions point nos vêtements, ni moi, ni mes frères, ni mes serviteurs, ni les hommes de garde qui me suivaient; chacun n’avait que ses armes et de l’eau." (Néhémie 4:17-23)

    Le Seigneur cherche maintenant à transmettre l'appel, le fardeau, la vision, la détermination mais surtout la prière pleine de gémissements de Néhémie, autant d'éléments qui demeurent aujourd'hui encore les ingrédients d'un vrai réveil apostolique. Nos coeurs ne s'affligent-ils pas devant la puissante marée de l'apostasie et d'une religion sans force qui a envahi nos églises? devant l'iniquité sans frein qui a submergé notre environnement culturel, social, moral et religieux? Notre époque a été largement contaminée par des discours pleins d'illusion ainsi que par des réveils contrefaits. Elle est en somme le cadre idéal où Dieu seul peut Se glorifier par un réveil envoyé du ciel, sans le secours d'aucune main. Car il est dans la nature même de Dieu de susciter dans toutes les époques d'apostasie, lorsque la condition spirituelle à la fois dans l'Eglise et dans le monde semble désespérée, des hommes de prière tels que Néhémie qui est un type biblique de l'apôtre et du prophète du réveil. Êtes-vous de ceux-ci? Voulez-vous le devenir? Saints de Dieu, voulez-vous, et voulez-vous maintenant vous enfermer dans votre chambre de prière, jusqu'à ce que vous soyez saisis par Son appel urgent adressé aujourd'hui à Son Eglise à vous lever comme Néhémie, Esdras, Aggée et Zacharie - afin de rebâtir la muraille et <st1:personname productid="la Maison" w:st="on">la Maison</st1:personname> de l'Eternel en ruines plutôt que de bâtir chacun sa maison?

    "Sentinelle, que dis-tu de la nuit?
    Sentinelle, que dis-tu de la nuit?
    La sentinelle répond: Le matin vient, et la nuit aussi.
    Si vous voulez interroger, interrogez;
    Convertissez-vous, et revenez." (Esaïe 21:11-12).

    C'est maintenant ou jamais que Dieu veut manifester Sa faveur envers Ses enfants - et le TEMPS PRESSE! Serons-nous trouvés parmi ces vierges sages qui, sachant que l'Epoux est à la porte, et entendant déjà Sa voix, et le bruit de Ses pas au loin, et éprises d'amour pour Lui, empressées de Le rejoindre aux noces de l'Agneau, auront veillé activement et avec ardeur jusqu'au lever du jour afin de se préparer à Sa venue imminente? Oh, que dans l'étroite communion avec le Père, en Son Fils Jésus-Christ, par le Saint-Esprit, chacun d'entre nous individuellement et nous tous unis ensemble en tant que Corps indivisible, l'Epouse sans ride et sans tâches, irrépréhensible et sainte, nous nous préparions au labour nécessaire de nos coeurs et à une épuration jamais atteinte! Et sans aucun doute, lorsque nous aurons touché le Seigneur immaculé et reçu la pleine vision du Christ qui "remplit tout en tous", beaucoup de nos façons de penser, de faire, d'agir et d'adorer tomberont pour laisser place au Royaume éternel du Fils bien-aimé.

    Voulant ainsi répondre à l'appel du Seigneur Jésus à VEILLER et PRIER avec ferveur, ERM cherche à encourager et stimuler les saints à la prière, la prière fervente. Dans ce but, ERM diffuse par Internet - et bientôt sous format papier - des ressources venant en majorité d'auteurs du passé dont la profondeur spirituelle sera immanquablement perçue par tous ceux en quête de nourriture solide. A mesure que l'histoire s'oriente vers son dénouement final, l'Esprit de Dieu appelle, de façon toujours plus urgente, la véritable épouse de Christ, à demeurer en position de sentinelle, afin que, de concert avec l'Esprit, elle fasse élever cette bienheureuse prière : "Viens, Seigneur Jésus !".



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :